Navigation

Partagez|

You can only actually help someone who wants to be helped.


avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t413-hello-it-s-me#7018

Infos de base
Age : 26
Statut : Célibataire
Occupation : Mannequin et ancien policier
Arrivé(e) le : 13/11/2016
Conversations : 101
Avatar : Jon Kortejanera
Crédits : Truth Issues (a)
Prénom : Bryan aka Moutarde
Fiche RPG
Book
▲ DC : Néant.
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ You can only actually help someone who wants to be helped.

Lun 14 Nov - 22:05



"You can only actually help someone who wants to be helped."


#CoNo


14 novembre 2016, Byron Bay en Australie. Tu sortais ce soir, pas pour partager ton expérience avec d’autres surfeurs ou qui que ce soit, mais pour boire un autre coup, changer de bar, changer d’aires et rencontré de nouvelles victimes a tabasser. Tu étais au comptoir, sirotant un verre de whisky, ave modération pour une fois, tu n’avais pas encore bu si peu en une heure, cela ne rentrait pas ce soir, tu n’avais pas vraiment envie de te bourrer la gueule comme à ton habitude, tu te posais même des questions, et si tu avais vraiment réussis à abandonner la boisson. C’est à ce moment-là qu’en allant aux toilettes, vidé ta vessie qu’un type, à moitié défoncer te cherche les problèmes. Tu n’y prêtais pas attention, tu savais ce que c‘étais d’être saoul, tu cherches les problèmes avec n’importe qui et n’importe quoi. Lorsqu’un homme est saoul, il serait même de parler à une planche à repasser. « Sale fils de pute, j’vais te saigner » Te disait, il en sortant des urinaires. Il sortait un couteau de poche de son pantalon en jean, une chose que tu redoutais. Tu frappais l’homme au sol, il se relevait à de multiples reprises, agitant son couteau suisse de gauche à droite jusqu’à ce que sa lame te touche à hauteur des côtés et une seconde fois sur la joue droite. Tu frappais l’homme en l’emmenant vers la sortie du bar tu n’aimais pas te battre à l’intérieur, tu jetais l’homme au sol, tu frappais l’homme d’une force colossale au sol le laissant en sang. Ton sang lui coulait dessus. Lorsque tu te décidais à le laisser s’en aller, il revenait à la charge, te plantant le couteau légèrement dans le ventre. La police était déjà en route criait le responsable du bar. Sachant que tu es dans tes droits, tu laisses le couteau dans la plaie qui saignait de plus en plus fort. Tu t’allongeais au sol, à l’extérieur, attendant les secours. Les gens qui s’affolaient autour de toi, voulant t’aider, te soigner et te garder éveiller. Tu déclinais toutes propositions d’aides de manière agressive et plutôt très arrogante. « Dégagé ! Les secours seront là d’ici peu ! » Ordonnais-tu d’un geste de la main.

Les secours présents, la police tardait à arriver. Tu expliquais les faits qui ont eu lieu. Les secours te faisaient plus de mal qu’autre chose, tu refusais qu’il t’enlève ce couteau. Les services fédéraux te questionnaient sur l’état et le sang de l’homme qui s’est écroulé un peu plus loin que toi suit aux coups encaissés. « Bonjour. Nolan Parker-Lane. Je plaide non-coupable. Il m’a menacé avec une lame. Une lame qui se trouve actuellement dans mon bide. » Tu souffrais, le sang coulait de plus en plus mais tu refusais toutes aides proposer malgré que la police t’oblige de laisser travailler les ambulancier présent. Tu demandais à quelqu’un d’aller te chercher une bouteille d’eau, tu avais besoin d’hydratation, besoin de boire autre chose qu’un whisky qui n’avait pas de goût ce soir.

Code by Sleepy
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.

Lun 14 Nov - 22:40

Tu avais terminé tard, Cosima. Tu sentais la fatigue t'enlacer mais tu ne voulais pas l'écouter. Oh non, ce soir tu comptais bien sortir t'amuser avec quelques amis que tu connaissais depuis quelques temps. Demain tu commençais plus tard, alors tu avais le temps de t'amuser en essayant de faire attention à ta consommation d'alcool, tu pouvais profiter. Mais tu savais très bien, oh jolie Cosima, que si tu commençais à boire que tu ne t'arrêterais pas jusqu'à ne plus avoir les idées bien claires. Heureusement d'ailleurs que des amis t'accompagnais, sinon tu n'aurais pas été certaines de la manière dont tu aurais pu rentrer chez toi. T'étais comme ça après tout, pleine de bonne volonté, mais l'alcool était tellement amusant chez toi que tu finissais toujours par boire un peu trop. Faut dire que tu ne tiens pas non plus très bien ces boissons pour adulte. « Cosima, Mojito ou coca ? » Te demandes ton amie la plus proche en se tournant vers toi lorsque vous arriviez au bar. Tu prends quelques instants pour réfléchir, peser le pour et les contre avant de finalement te permettre de répondre « Mojito framboise ! » sans aucune hésitation. En vérité, ton amie n'a pas vraiment le temps de commander, tu entends une voix grave menacer quelqu'un d'autre et tu sursautes quand tu commences à les voir se battre. Il te semble avoir vu une larme argentée, tu sursautes. L'un d'entre eux n'a quand même pas un couteau ? C'est plus fort que toi quand tu les vois se battre et disparaître dehors, tu les suis, entendant le directeur du battre se mettre à beuglé attirant l'attention de tous les consommateurs. Tes amies, abasourdie, ne se rendent même pas compte que tu fais chemin jusque l'extérieur. Tu restes choquée quelques secondes en les voyant se casser la gueule jusqu'à ce que tu découvres que l'homme sans arme blanche s'est fait ouvrir le ventre. « Oh mon dieu. » Tu t’essouffles, tu hésites entre aider l'homme à la gueule en sang et celui à la plaie sanguinolente, mais tu finis par te dire qu'il doit avoir plus besoin d'aide. Alors tu t'approches de lui. « Vous avez besoin d'aide ! » Tu t'étonnes quand il refuse ton aide avec son air supérieur, pourtant tu restes toujours à côté de lui. Tu n'as pas envie de le voir mourir, oh non, tu ne laisserais personne mourir devant toi une seconde fois. Il en était hors de question. Tu te dis que quand les secours arrivent, il va se laisser faire, mais non il continue de résister. Tu te sentais obligée de l'aider, Cosima, toi et tes bonnes intentions, toi et ton sentiment de devoir, surtout en voyant le sang qui s'échappait de sa plaie. Ce n'étais pas beau à voir, heureusement que tu ne craignais pas la vue du sang. Mais tu ne comprenais pas pourquoi il empêchait les ambulanciers de faire leur boulot, de l'empêcher de se vider de son sang. Quand tu l'entends plaider non coupable tu ne peux t'empêcher de rajouter. « Il ne faisait que se défendre, monsieur le policier, je l'ai vu se faire agresser par l'homme là-bas. » Tu rajoutes tout de suite sans trop savoir pourquoi en désignant l'autre homme d'un geste rapide, avais-t-il besoin de ton aide, là allongé par terre avec la plaie qui continuait de saigner ? « Et vous, laissez-vous faire ou vous allez vous vider de votre sang ! » Tu t'offusques à son attention en essayant d'aider les ambulanciers.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t413-hello-it-s-me#7018

Infos de base
Age : 26
Statut : Célibataire
Occupation : Mannequin et ancien policier
Arrivé(e) le : 13/11/2016
Conversations : 101
Avatar : Jon Kortejanera
Crédits : Truth Issues (a)
Prénom : Bryan aka Moutarde
Fiche RPG
Book
▲ DC : Néant.
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.

Lun 14 Nov - 23:22



"You can only actually help someone who wants to be helped."


#CoNo


Tu étais là, tu te vidais de ton sang, allongé au sol. Heureusement que ces incapable d’ambulanciers arrivaient, bien qu’ils te fissent plus mal qu’autre chose et que tu refusais leurs aides, une jeune femme te venait en aide. « Vous avez besoin d'aide ! » Ah bon, sérieux ? Je suis blessé ? J’ai l’air d’avoir mal et de me dandiner de souffrance ? On dirait ! Tu lui souriais d’une manière grimaçante, la jeune femme plutôt pas mal, à peu près ton âge. Bon après tout, plutôt sympa de venir t’aider bien qu’elle n’a pas les compétences requises contrairement au ambulanciers présents. Tu as la tête qui tourne, la vue qui s’assombrit, du fait des signes de mains afin qu’ils viennent te soigner cette fois, tu es certainement sur ta réserve d’énergie et risque de t’évanouir, mais aucun d’entre eux ne viens. Heureusement que tu as eu la chance de donner ta déposition. La jeune femme appuyait même tes propos en entendant. Pendant que tu te défoulais sur l’homme, tu l’avais évité de justesse. « Il ne faisait que se défendre, monsieur le policier, je l'ai vu se faire agresser par l'homme là-bas. » L’agent de police prenant la déposition notait les propos de la jeune femme dans son carnet. Tu n’avais rien à te reprocher, tu te défends face à un poivrot, tu n’as pas cherché cette fois. « Et vous, laissez-vous faire ou vous allez vous vider de votre sang ! » Elle tentait d’aider les ambulanciers qui s’approchaient de toi en te posant des questions si elle n'était pas le métier. Après tout, elle se débrouille plutôt bien et est plutôt douce. Ses mains entraient en contact avec ta peau, tu frissonnes au toucher de sa main. « Si j’accepte de me faire soigner, vous permettez que je vous invite à sourire. » Un sourire des plus arrogant visible sur ton visage, tu étais une personne arrogante de nature et le prouves une fois de plus en ce moment même, lorsque tout le monde est inquiet pour toi. L’ambulancier décidait de t’enlever le couteau du ventre d’un mouvement sec mais fluide. « AIE ! » Une douleur passive. Il arrêtait l’hémorragie, recousait la plaie et mettait un bandage au-dessus de tes côté tout au tour de ton corps passant par le dos. Tu les remerciais et reprenais tes esprits pour de bon. L’homme que tu as tabassé était encore au sol en sang. Tu décidais d’aller l’aider à ton tour même que tu n’en avais rien à faire. Tu le portais le posais sur un brancard en nettoyant son visage ensanglanté afin de faciliter la tâche des ambulanciers. Une cure de désintoxication lui fera le plus grand bien. « À qui ai-je l’honneur ? » Adressais-tu à la jeune femme t’ayant aidé. « En tous les cas, je vous remercie, qui que vous soyez. Excusez-moi de mon arrogance, je souffrais. » La scène de crime nettoyée, les clients du bar rentraient sauf toi qui attendais encore dehors, la jeune femme à tes côtés. Bien déterminée à l’inviter à prendre un verre, ailleurs qu’ici bien entendu, vous échangiez quelques mots.

Code by Sleepy
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.

Mar 15 Nov - 20:21

Plus le sang coule de sa plaie sanglionante et plus tu le vois dans une mauvaise posture. Il perd trop de sang, tu le sais. Et ça, Cosima, ça a le don de t’inquiéter. Trop même. Tu ne comprends pas pourquoi il s’évertue d’abord à repousser ses pauvres ambulanciers qui ne demandent qu’à faire leur travail. Alors tu restes à côté de lui, t’essayes de voir si tu peux faire quelque chose pour lui éviter de mourir en se vidant de son sang. Tu as posé ta main sur son épaule inconsciemment comme pour chercher à la rassurer, si tu le pouvais, mais c’est plutôt toi que tu cherches à rassurer, pour t’assurer qu’il n’allait pas terminer sa vie sous tes yeux dans ce caniveau. Oh oui, jolie écrivaine, tu ne veux plus jamais voir quelqu’un perdre la vie sous tes yeux. Encore moins pour une raison aussi… ‘stupide’. L’odeur de l’alcool et du sang se mélange dans tes narines et ça ne fait pas bon ménage. Tu es soulagée quand tu le vois enfin les autoriser à le soigner. Tu dois t’écarter pour leur laisser toute la liberté d’actions et ton regard oscille entre leurs gestes soignés, nettes et précis et le visage de l’inconnu dont elle ne connait pas le nom. « M’inviter à sourire ? » Tu ne peux retenir à sourire, au moins, même dans une mauvaise posture il semblait avoir de l’humour, et son sourire semble totalement faire écho avec le ton sur lequel il t’avais répondu dans un premier temps, l’air qu’il avait laissé transparaître. « Laissez-vous soigner et on verra après. » Tu t’écartes un peu plus pour laisser les secours faire leur travail en lui adressant ce qui sembles être un sourire réconfortant. Cependant, tu grimaces quand tu les vois s’attaquer vraiment à la plaie, retirant l’arme blanche, tu n’avais jamais vu ça en vrai, et tu espérais ne jamais le revoir. Lorsqu’il semble manifester de la douleur, tu hésites, Cosima, à venir le soutenir, mais tu dérangerais trop les secours, alors tu te maintiens bien en place et lorsqu’ils eurent finit, tu t’approches de lui après quelques secondes, doucement, pour t’assurer que tout allait bien. « Vous allez mieux ? » Mais il ne te répond pas, à toi et tes orbes azures, il part aider l’homme qu’il a mis au sol et tu aimerais lui dire qu’il a besoin de se ménager, que ce n’est pas une bonne idée, après tout, tu ne sais même pas comment il a repris ses esprits aussi vite. Mais tu te relèves et tu fronce les sourcils lorsque ensuite il se tourne vers toi. Tu ne peux t’empêcher de sourire. « Je m’appelle Cosima et vous ? » Tu marques une courte pause, tu sembles l’observer des pieds à la tête. « Je vous pardonne, seulement si vous promettez d’éviter de vous remettre dans ce genre de situation ! » Tu passes une main dans tes cheveux et ton regard tombe sur son haut et son pantalon ensanglanté. « Vous auriez clairement pu vous faire tuer. » Tu aperçois tes amis sortir du bar et tu leurs adresse un rapide signe de la main pour leur assurer que tout va bien. Ils opinent et quelques secondes après tu les revois pénétrer dans le bar, surement persuadée que tu les rejoindrais d’ici quelques instants.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t413-hello-it-s-me#7018

Infos de base
Age : 26
Statut : Célibataire
Occupation : Mannequin et ancien policier
Arrivé(e) le : 13/11/2016
Conversations : 101
Avatar : Jon Kortejanera
Crédits : Truth Issues (a)
Prénom : Bryan aka Moutarde
Fiche RPG
Book
▲ DC : Néant.
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.

Mar 15 Nov - 21:53



"You can only actually help someone who wants to be helped."


#CoNo


Tu te levais, la plaie couverte par un bandage qui faisait à de multiples reprises le tour de ta taille. La jeune femme avec qui tu venais de faire connaissance suit aux incidents n’avais pas l’air de vouloir t’offenser contrairement aux autres clients qui te regardent comme un animal sortant du zoo, comme si tu venais de tuer cet homme au sol. Bien que si la police n’intervenait n’était pas intervenue, tu l’aurais bel et bien tuer. « M’inviter à sourire ? » Relevait-elle ta proposition. Tu étais étourdi, confus. Tu fronces même les sourcils au point de te demander d’où le mot sourire sortais. Tu revenais en arrière afin de réfléchir, tu as surement confondus tes mots avec tes pensées. Tu ne lui répondais pas par fierté, tu ne voulais pas avouer avoir fait une erreur. « Laissez-vous soigner et on verra après. » Elle n’a pas l’air de s’en faire, mais quand même elle insiste un peu, on dirait. Tu lui offrais un simple sourire en retour en la regardant s’écarter. Tu avais la vue légèrement dérangée par les infirmiers qui étaient devant toi, mais tu la regardais, elle et son corps. Après t’être relevé, elle prenait de tes nouvelles, te demandais si tu allais mieux tu lui souriais afin de la rassurer. Tu étais persuadé qu’elle ne voulait que ton bien et rien de plus et te mettais en tête qu’elle ne se foutait pas de toi et que tu n’avais aucun droit d’être arrogant envers elle. « Je vous pardonne, seulement si vous promettez d’éviter de vous remettre dans ce genre de situation ! » tu luiprenais la main, la levais légèrement, mais sans plus. Ce geste n’avait aucune signification pour toi, c’était simplement pour qu’elle te croie. « Promis. J’éviterais. » Elle te précisait que tu aurais pu te faire tuer, ce qui n’est pas faux du tout. Pour le même prix, tu te vidais de ton sang. « Je m’appelle Cosima et vous ? » Elle l’avait pourtant entendu lors de ma déclaration à la police, mais bonne dans certains cas, on n'entend pas tous. « Nolan. Nolan Parker-Lane. » Elle devait surement te connaître de vue dans un des magazines pour lequel tu posais en tant que mannequin, tu devenais de plus en plus connu. « Bon, sinon, je peux vous invitez à prendre un verre ? Je connais un bar plutôt… Sympa. » Tu lâchais sa main, après de longues minutes, tu étais même à la limite de rougir suit à cet oubli. Après, le touché de ses mains n’étais pas désagréable, au contraire, elles étaient si douces. Tu remarquais qu’elle faisait signe. Par curiosité, tu regardais en direction de son geste de la main. Après tout, c’est bien possible qu’elle a déjà quelqu’un dans sa vie, mais elle faisait signe à une jeune femme tout aussi jolie qu’elle. Soulagé ? Non, tu risques de te prendre un râteau vu qu’elle était déjà accompagnée.

Code by Sleepy
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.

Jeu 17 Nov - 19:41

S’il y a bien une chose que tu n’aimes pas, ô jolie Cosima, c’est la terrible injustice qui a tendance à frapper trop souvent la jolie terre sur laquelle tu as connu tes premiers pas, tes premiers mots, tes premières chutes et tes premières envies d’écrire. C’est sans doute pour ces raisons que ton premier réflexe n’a pas été celui de fuir, non, il avait été métamorphosé par celui d’aidé. Parce que cette lame t’avait sauté aux yeux et que tu savais très bien qu’il ne méritait sans doute pas de se faire coffrer par des représentants de la loi. Il se retrouve maintenant devant toi et il a l’air d’aller mieux alors tu t’inquiètes moins pour lui. Il attrape ta main et instinctivement tu le regardes légèrement curieuse ; tu attends de savoir ce qu’il va rajouter. Il te promet qu’il évitera et tu as du mal à y croire, tu ne sais pas vraiment pourquoi, mais tu sens que ce n’est pas la première fois et que ça ne sera sans doute pas la dernière pour lui non plus. Ça te rend triste un peu, tu le trouve attirant, mais tu n’aimes pas voir les gens ‘s’autodétruire’ car c’est tout ce que ça représente pour toi, les bagarre, l’autodestruction, le désir de se faire du mal. Comme ta sœur avait tant désiré s’en faire, sans que tu ne réussisses à le remarquer. Son prénom et son nom sonnent familier dans ton oreille, terriblement familier pourtant tu ne saurais dire d’où, ni même pourquoi. Tu ne cherches pas bien longtemps, de toute manière, tu n’as pas le temps de réfléchir bien longtemps. Les magazines chez toi, sont rare, tu te préfères à lire dans les livres, de vraies histoires romancées pleines de grâces et de beauté à lire que des potins bon marché. Quand il t’invite soudainement à boire un verre avec lui, tu hésites, mais tu souris. « Ce serait avec plaisir mais vous ne devriez pas vous changer, d’abord ? Vous êtes certains de rentrer dans un bar avec un t-shirt pleins de sang ? » Tu ne fais que relever la vérité, ce n’est pas parce qu’il est à présent bandé que le sang n’est plus présent sur ses vêtements, si pour lui la soirée n’est pas terminée, il serait d’abord pour judicieux pour lui de changer de vêtements. « Et l’alcool fais-t-il vraiment bon ménage avec une telle perte de sang ? » Tu ne peux pas vraiment masquer une pointe de questionnement et d’inquiétude ? Ouais, ça devait être ça. En même temps, Cosima, tu connais les ravages que l’alcool ont sur toi alors des fois tu oublies que ces boissons alcoolisées n’ont pas forcément les mêmes ravages sur tout le monde. Est-ce que tu serais en train de dire oui, Cosima ? Dans un sens, tu pourrais sans doute quitter la soirée avec tes amis pour suivre un inconnu plus si inconnu que ça.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t413-hello-it-s-me#7018

Infos de base
Age : 26
Statut : Célibataire
Occupation : Mannequin et ancien policier
Arrivé(e) le : 13/11/2016
Conversations : 101
Avatar : Jon Kortejanera
Crédits : Truth Issues (a)
Prénom : Bryan aka Moutarde
Fiche RPG
Book
▲ DC : Néant.
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.

Sam 19 Nov - 18:53



"You can only actually help someone who wants to be helped."


#CoNo


Les promesses sont une chose terrible à faire, une chose à ne pas rompre, une chose que tu viens de faire à Cosima en lui promettant de ne plus te battre. Bien que tu ne comptes plus le faire pour ce soir étant donnée que tu l’invitais, tu lui souris afin de la rassurer. « Ce serait avec plaisir mais vous ne devriez pas vous changer, d’abord . Vous êtes certains de rentrer dans un bar avec un t-shirt plein de sang . » Même elle te le faisait remarquer, ton t-shirt blanc, enfin qui était blanc et qui a laissé la place à une couleur rouge vif. Tu lui reprenais la main, instinctivement à nouveau, sans arrière-pensée ou quoi que ce soit. « J’habite pas loin d’ici, si vous êtes d’accord je pourrais me changer en chemin? » Non, ce n’était pas une invitation ou une technique pour la ramener encore lu près de ta zone de confort mais simplement afin de ne pas lui faire honte et de préserver une belle image de toi, l’image que tu renvoies quotidiennement. « Et l’alcool fait-il vraiment bon ménage avec une telle perte de sang . » Inquiète à propos de moi? Sachant que je tu n’ait pas encore bu trop, pour une fois tu étais sobre, raisonnable. « Je suis sobre ma jolie. Je n’étais que mon premier verre. » Elle était aussi consciente que toi à propos de ravage de l’alcool. Tu relâchais sa main, après de longues minutes de maintien, des minutes que tu aurais peut-être aimé prolongées. Tu passais une main dans sa mèche de cheveux qui se baladait à cause du vent. « Je vous, enfin si je peux-je te tutoie. Je te promets que je ne battrais plus. En plus j'aierais vraiment apprendre à te connaître. J'aimerais apprendre à connaître la femme qui m'a aidé.» Un clin d’oeil s’échappait, un petit clin d’oeil laissant ton bras en l’air afin de l’inviter à se mettre en route. Tu fermais ton blouson de base-ball afin de cacher ton t-shirt ensanglanté. Faut être honnête, elle ne te laissait pas indifférent, elle te plaisait vraiment beaucoup, c’était ton genre de fille et tu aimerais prendre le temps de la connaître un peu plus ce soir, autour d’un verre? D’un bon repas? Une simple pizza?

Code by Sleepy
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.

Dim 4 Déc - 11:23

Belle Cosima, les promesses, toi, tu y crois. Tu sais que pourtant, l’homme a tendance à mentir, à cacher la vérité derrières des beaux sourires, mais tu ne peux t’empêcher d’y croire. Les promesses sont belles, les promesses sont douces. Elles t’apaisent souvent quand rien n’y parvient vraiment. Alors même si tu soupçonnes qu’il ne tiendra pas sa promesse, cet inconnu qui répond maintenant au prénom de Nolan, tu as envie de le croire, envie de croire que la vérité le tiendra par cette promesse, qu’il ne se battra plus. Lorsqu’il te propose d’aller se changer en chemin, tu plisses les sourcils, passe discrètement ta langue sur tes lèvres en pleines réflexe. « Hum… Je n’espère que ce n’est pas une mauvaise tactique pour me ramener chez vous… » De toute façon, Cosima, tu n’as pas assez bu pour ne pas te laisser aller par l’alcool. Tu n’as rien bu, pas encore, tu n’as pas eu le temps de toucher à ton verre commandé au bar. « Mais si je vous suis, je dois avant prévenir mes amies, qu’elles ne s’inquiètent pas de ne plus me voir. » Tu ne sais pas si tu fais un bon, choix. Tu sais juste que ton instinct t’a encouragé à le suivre, par curiosité. Peut-être même parce que tu le trouves beau. « Je pense qu’on peut se tutoyer, effectivement… » Tu laisses échapper un sourire et tu disparais rapidement à l’intérieur, du bar. Tu cherches tes amies du regard en train de boire et il ne faut pas longtemps avant que tu leur explique que tu ne restes pas. Comme de bonnes amies, elle essaye de te retenir, de te dire de ne pas le suivre, que c’est une mauvaise idée et pendant un instant tu es prête à rester, à être raisonnable, à les écouter, mais va savoir pourquoi tes pieds te guide une nouvelle fois dehors avec cette fois la totalité de tes affaires précieusement surveillée par ta petite troupe. « Il est par où ce fameux bar ? » Et tu espères Cosima, que tu as bien fait, que tu ne t’es pas lancée dans une bien mauvaise histoire.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Contenu sponsorisé


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: You can only actually help someone who wants to be helped.


You can only actually help someone who wants to be helped.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» HOW COULD CANADA HELP HAITI ? (VIDEO)
» How Haiti helped Greece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS FAMILY SECRETS :: Byron Bay :: Main Street :: Beach Hotel-
Sauter vers: