Navigation

Partagez|

Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.


avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Ven 14 Oct - 20:45

Cosima Baskerville

TU NE ME CONNAÎTRAS JAMAIS.


Derrière l'écran

prénom Հ Anaïs! pseudo sur le web Հ Reids âge Հ Bientôt 19 ans, c'fou je vois pas les années passer. pays Հ Notre si jolie France. fréquence de connexion Հ J'essaye de me connecter tout les jours, mais ça dépend de ma connexion internet. scénario/PV/pré-lien/inventé Հ un inventé tout droit sortit de ma tête. comment as-tu connu le forum ? Հ Sur PRD, je flânais et BOUM coup de coeur. un dernier mot ? Հ Les gars, ce forum ça m'a tout l'air d'être de la bombe nucléaire   .
nom Հ Baskerville, héritage britannique paternel. Elle ne le partage plus avec grand monde aujourd'hui. Elle aurait préféré porter le nom de sa mère : Richardson, comme la plus grande partie de sa famille proche. prénom Հ Cosima. "Kosmos" : signifie "le monde", traduction de l'amour de sa mère pour l'astronomie. Son père n’a pas eu son mot à dire, mais ça ne le dérange pas plus que ça : "Ma petite étoile", c'est comme ça qu'il l'appelait, avant. date et lieu de naissance Հ Elle a poussé son premier cris quelques minutes après son aînée, un trente-et-un août 1992 à Houston au Texas. âge Հ vingt-quatre années qu'elle se demande si elle trouveras véritablement sa voie. origine Հ Américaine. Elle y est née, elle y a grandi, mais un peu de sang anglais lui coule dans les veines grâce à son père.  statut civil Հ Célibataire endurcie, elle a vite fait le choix de se marier à ses romans et sa vie de romancière. Etude/métier Հ Jusque l'année dernière, elle a suivi des études en psychologie et en sociologie. Elle a fini par abandonner juste avant de commencer son doctorat pour se consacré à l’écriture d'un roman. Roman qui après un an de travail devrait bientôt sortir dans les libraires. Maintenant, elle aimerait être une véritable auteur, mais elle a dû se trouver un travail pour payer son petit loyer : alors elle travaille à Brisbane dans un magasin de sous-vêtements. Faut croire que Romancière pour l'instant ça paye pas trop. situation financière Հ Trop modeste surement, mais elle n’a pas à se plaindre, il y a bien pire qu'elle. Cosima s'estime chanceuse. orientation sexuelle Հ Elle a toujours aimé les hommes et ça n'a pas changé avec le temps. groupe Հ Simmons/Weaver. avatar Հ Laura Berlin.


caractère Հ Cosima n’est pas du genre à être introvertie, pourtant, elle préfère de loin se faire discrète -sauf quand elle a bu... C’est une personne qui a toujours le sourire aux lèvres, ou du moins, elle en donne facilement l’impression, mais la connaître vraiment donne le change. Cosima c’est celle qui aime faire des bonnes actions et qui cherche toujours à aider les personnes qui ont des problèmes. Surtout depuis la mort de Gabrielle, elle est persuadée qu’elle a le devoir d’aider tous ceux qui en ont besoin parce qu’elle n’a pas été capable d’aider sa sœur. Même si elle a tendance à parler beaucoup, elle ne parle jamais des choses qui la blesse et qui la tourmente, elle gardera toujours une grande partie de sa vie secrète. Sa tristesse et sa décadence affective, elle la plonge dans ses écrits. Parce qu'elle est comme ça, bien que sa sœur eu toujours des facilités à s'exprimer à voix haute sur ce qu'elle ressentait, Cosima n'en a jamais été capable. Tout a toujours été plus facile à l'écrit. Mais faut pas penser qu'elle se morfond sur sa petite planète, elle pense qu'elle n’a pas le droit d’être triste. Alors, elle fait tout pour masquer cette partie d'elle et elle dévoile son plus beau côté.  


habitudes/manies Հ Véritable gueule à sucre, Cosima aime terminer sa journée avec une grande tasse de thé au macaron, son préféré, habitude qu’elle tiens de son père adepte du thé. – La première fois qu'elle a eu un rendez-vous avec un garçon pendant le collège, elle lui a presque vomi dessus à cause du stresse depuis elle est jamais rassurée pour les "premiers rendez-vous". – Elle aime lire des bouquins, elle a d’ailleurs une bibliothèque bien remplies et dans les transports en communs, lire et sa principale occupation. – Elle n’écoute de la musique que lorsqu’elle est en soirée, avec des amis, le reste du temps, elle préfère entendre le monde brut, comme il est. – Quand elle est stressé, elle a tendance à devenir encore plus maladroite qu’elle ne l’est déjà et à jouer avec le médaillon en forme de scorpion qui trouve toujours sa place autour de son cou, seul souvenir qu'elle possède de sa sœur. –  Quand elle va en soirée, Cosima est le genre de personne à dire « Je ne bois pas » et à terminer la soirée à la limite d’être trop saoule. Elle ne tient pas vraiment l’alcool mais elle a tendance à toujours suivre les personnes avec qui elle est. – Quand elle voit des animaux blessés sans propriétaire, elle est la première à s’en occuper. C’est comme ça qu’elle a eu son premier chat Silver, qui est resté chez ses parents. – Elle est victime de terreur nocturnes depuis quelques mois, mais elle n'en est pas consciente, elle se réveille juste en ayant l'impression d'avoir un cauchemars. – Elle adore les t-shirt avec des noms de groupe, mais elle ne les porte pas souvent. – La mort de sa soeur a laissé un grand vide dans sa vie et dans sa poitrine, depuis elle a peur de souffrir en s'attachant de trop à des gens. 


avec quelle famille es-tu lié ? Հ Liée à la famille Simmons/Weaver presque par le sang.

quel lien entretiens-tu avec cette dernière ? Հ Cosima apprit l’existance d’une partie éloignée de sa famille très peu de temps avant la mort de sa sœur. Elle travaillait sur son arbre généalogique lorsqu’elle découvrit une branche curieuse dont elle n’avait jamais entendu parlé : Les Weaver. Le père de la famille était le cousin de son père et ces deux-là n’étaient jamais réstés en contact. Alors, elle demanda de l’aide à son père, mais comme celui-ci ne pouvait pas l’aider, elle se débrouilla toute seule et finit par réussir à rentrer en contact avec l’un de ses cousins « Daniel Weaver » par un simple message privé sur facebook de sa part « On se connait ? ».
merci de remplir le code suivant

Code:
→ <pris>Laura Berlin</pris> - Cosima Baskerville<br>
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Ven 14 Oct - 20:46

Parce qu'on a tous une histoire

Au bord de l’océan qui gronde et qui murmure


Elle voudrait pouvoir chiffonner les mots qui la hantent depuis maintenant deux ans, mais elle n’a jamais réussi à les effacer. Cette lettre restera gravée dans son esprit jusqu’à ce qu’elle ne soit plus capable de réfléchir. Chaque phrase, chaque mot, chaque virgule, chaque point à trouver sa place dans son cerveau et elle ne les oubliera jamais.

« Ma tendre étoile,
Quand tu trouveras cette lettre, il sera surement trop tard pour que tu puisses faire quoi que ce soit pour moi. Mais, je voulais te dire que tu n’aurais rien pu y changer. Que rien n’est de ta faute. »


Gabrielle et Cosima, Cosima et Gabrielle. Les Jumelles, le doublon. Elles sont nées un trente et un août et ce jour à bien changer la vie de leurs parents. Ils se sont tout de suite sentis bouleversés par ces deux petits êtres mi ange, mi démons qui plus tard, pleureraient la nuit, qui toucheraient à tout et qui leur rendraient la vie incroyablement plus mouvementée. Mais qu’est-ce qu’ils les aimaient, là dans cette chambre d’hôpital. Ces deux paires d’yeux bleus. Ces petites bouilles de bambin découvrant enfin le monde. « Tu t’appelleras Gabrielle. » Sourit le père de famille qui tenait la première née entre ses bras. « Et toi ça sera Cosima. » Souffla la mère contre la joue de la deuxième née. À vrai dire, Andrew Baskerville n’aimait pas ce prénom, il l’avait souvent dit à sa femme, mais sous l’effervescence du moment, il se disait que ce prénom n’était pas si mal et qu’il pourrait toujours trouver un surnom qui lui conviendrait mieux avec le temps. Il n'existait pas parents pus fière et plus heureux dans cet hôpital de Houston.

« Je sais que tu ne pourras jamais comprendre ce qui m’a poussé à faire ça. Je sais que personne ne pourra jamais comprendre, mais je ne pouvais plus rester ici. Dans ce monde, je ne me sens plus à ma place. »

Elles ont grandi comme des jumelles tout à fait normale. On les confondait lorsqu’elles allaient à l’école. Elles étaient si proches et si complémentaires qu’on pensait souvent qu’elles étaient télépathes. Mais ce qui n’est qu’un mythe aux yeux de la majorité, n’en était pas un pour elles. Lorsque l’une des deux se sentait mal la deuxième était capable de ressentir sa détresse et souvent, leur instinct leur permettait de se rejoindre l’une l’autre. Ce lien avec le temps ne s’est pas détérioré, elles ont toujours gardé leur complémentarité : Gabrielle savait exprimer ce que Cosima ne pouvait dire et Cosima était la tête brûlée qui donnait à sa sœur l'excitation qu'elle ne vivait pas assez.
Durant le lycée, elles commencèrent à développer leurs différences. Gabrielle était une lycéenne modèle, avec un petit-ami exemplaire et elle ne loupait jamais un cours alors que sa sœur se laisser parfois dépasser par sa flamme d'artiste. Elle passait parfois tellement de temps à prendre des photos dans le petit parc à côté de leur école, qu'il lui arrivait de louper certains cours et en rentrant, elle se faisait lourdement crier dessus par ses parents. Gabrielle tentait de rendre sérieuse sa jumelle, tendis que celle-ci tentait de lui montrer ce qu'elle fuyait de la vie.
Elles étaient presque toujours fourrées ensemble, elles se connaissaient par cœur, mais il y a une chose que Cosima n'a jamais voulu s'avouer, sa jumelle avaient toujours eu tendance à avoir des pensées plutôt noires. Elle pensait que c’était leur jeunesse, sa crise d’adolescence, mais les choses ne se sont jamais apaisées pour son petit cœur.

« Je sais que tu auras besoin d’explication, que tu voudras comprendre, mais je ne peux pas t’en donner Cosima. La seule chose que je pourrais te dire, c’est que je serais plus heureuse lorsque je ne serais plus là. Fais-moi confiance, Cosima. Fais-moi confiance. »

Cosima et Gabrielle sont rentrées à l’université. Cosima a décidé de suivre un cursus de psychologie et Gabrielle avait décidé de partir en Lettres. Elles partageaient le même appartement, elles avaient trouvé leur propre équilibre, lorsque leurs petits copains respectifs venaient, l’autre disparaissait le temps d’une soirée chez une copine. Durant cinq ans, elles ont cohabité ensemble et à travers quelques disputes et surtout beaucoup de complicité, elles n’ont fait que se rapprocher.
Cependant, cette situation ne semblait pas faite pour durer. La plus jeune des jumelles avait commencé à remarquer des détails étranges chez sa soeur, mais elle n’y avait pas porté beaucoup d’attention. Beaucoup de médicaments avaient pris place dans leur pharmacie sans aucune raison, ses rasoirs disparaissaient parfois et elle avait trouvé plusieurs briqué dans les poches de sa sœur qui avait toujours clamé détestée la cigarette. Des bouteilles d’alcool traînaient dans sa chambre aussi parfois, mais pour Cosima, ce n’était rien de grave.

« J’y ais beaucoup réfléchis. Et je me suis dit que c’était finalement la seule solution pour moi. »

Et un jour, Cosima a trouvé un bout de papier froissé dans sa pochette de cours. Pendant que son professeur lui parlait de maladie mentale, elle s’est empressée de lire le petit bout de papier taché par ce qui semblait être des larmes. Les mots qu’elle contenait ont mis plusieurs minutes avant de monter au cerveau avant qu’elle ne se précipite sur le chemin pour rentrer à l’appartement, dérangeant au passage tout les étudiants de l’amphithéâtre. Elle n’y trouva pas Gabrielle, son téléphone à l’oreille, elle ne cessait pas d’essayer de l’appeler, mais elle était toujours injoignable.
Alors qu’elle continuait d’appeler sa sœur, c’est son instinct qui la guida jusqu’au pont près de chez elles. Un pont sur lequel Gabrielle aimait bien se promener. Elle la vit de loin sur le bord du pont et commença à courir plus vite jusque sa sœur en détresse émotionnelle. Elle hurlait son prénom, elle l’appelait de toutes ses forces quand elle la vit passer ses jambes par-dessus la barrière. Les passants furent alertés par ses cris, mais personne ne réagit à temps. Elle eut juste le temps de voir le visage de sa jumelle la regarder, lui murmurer quelques mots qu’elle interpréta comme « je t’aime », avant de se laisser tomber.
Elle sentit son cœur se déchirer au moment où sa sœur bascula. Elle voulut, elle aussi, sauter par-dessus le pont, aller la chercher, mais un passant la retint de force pendant qu’elle se débâtait qu’elle hurlait, qu’elle suppliait le ciel avant de s’effondrer au sol.

« Je veux que tu continues à écrire, pour moi, pour nos parents, pour ton talent. Je veux que tu continues de sourire, parce que je n’aime pas te voir triste. Je veux que tu sois heureuse. Je t’aime, ma grande idiote, je t’aime tellement… »

Après l’enterrement de Gabrielle, Cosima ne supportait plus de voir ses parents la regarder de la sorte. Ils la regardaient toujours avec de la douleur plein les yeux, plein le cœur. Elle ne supportait plus sa propre douleur. Elle n’arrivait plus à vire avec le manque que le procurait l’absence de sa sœur, elle s’en voulait tellement, elle se sentait coupable de la mort de sa jumelle, coupable de ne pas avoir pu la sauver, de ne pas avoir pu la garder en vie. Elle n’avait rien pu faire.
Alors elle attrapa sa valise y enfonça toutes ses affaires et quitta la maison. Elle avait attrapé toutes ses économies et décida sur un coup de tête de partir pour L’Australie. C’était là-bas que se trouvait une partie éloignée de sa famille. Même si elle ne les connaissaient pas vraiment, c’était le premier endroit qui lui était venu à l’esprit lorsqu’elle avait décidé de fuir. Elle ne pouvait plus vivre avec le fantôme de sa jumelle et la scène de sa mort qui nuit après nuit, la détruise.

C’est en Australie, qu’elle termine d’écrire son premier roman, un roman qui parle d’un ange déchu, sa sœur. Un roman dont les héros ne comprennent plus leur vie et se sentent bouleversés par les quiproquos de leur vie. Son rêve de devenir écrivain se réalise petit à petit, mais elle ne gagne pas encore d’argent pour son travail, alors elle a trouvé un job, un petit appartement et elle voudrait apprendre à connaître cette partie de la famille qui ne sait toujours pas ce qui lui est arrivé deux ans auparavant.
avatar
ADMINboy's just wanna have fun !

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t65-ilhan-la-vie-est-faite-de-choix-oui-ou-non-continuer-ou-abandonner-se-relever-ou-rester-a-terre-certains-choix-comptent-plus-que-dautres#305

Infos de base
Age : 26
Statut : En Couple
Occupation : Policier
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 02/10/2016
Conversations : 931
Avatar : Chris sexy Wood
Crédits : avatar tag signa cosmic sheep
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Ven 14 Oct - 20:59

Bienvenue sur le forum
Bonne chance pour ta fiche et au besoin n'hésites surtout pas

___________________________________________________________




loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that i know. and when it gets hard you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive.
Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Ven 14 Oct - 21:00

j'suis pas validé, mais face à tant de perfection, j'me permet
le pseudo, le titre, cette demoiselle que je ne connais pas, mais qui est fort agréable à l'œil... c'est bon, tu m'as achevée
bienvenue parmi nous mademoiselle et vite des infos sur ta belle, c'est d'la torture là
Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Ven 14 Oct - 21:09

Bienvenue et bon courage pour ta fiche!
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Ven 14 Oct - 21:27

Merci beaucouuuuup vous trois !

Permets-toi, Asher, permets-toi ! (J'dois dire que moi aussi j'adore ton pseudo ! ) et ne t'inquiètes pas les infos vont rapidement arriver !
avatar
ADMINgirl's just wanna have fun !

Voir le profil de l'utilisateur

Infos de base
Age : 26
Statut : Marié(e)
Occupation : Photographe.
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 01/10/2016
Conversations : 899
Avatar : Phoebe Tonkin.
Crédits : Grean House Lab.
Prénom : Jennifer (COSMIC SHEEP.)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Non.
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Sam 15 Oct - 11:50

Bienvenue sur le forum.
Merci pour ton inscription.
Bon courage pour ta fiche.
Je ne connais pas la célébrité que tu as choisi, elle est belle

Si tu as des questions, n'hésites pas.

___________________________________________________________

    Love me like you do ◇ I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for. ©endlesslove
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Sam 15 Oct - 12:40

Merci beaucouuuup ! I love you

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

avatar
ADMINgirl's just wanna have fun !

Voir le profil de l'utilisateur

Infos de base
Age : 26
Statut : Marié(e)
Occupation : Photographe.
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 01/10/2016
Conversations : 899
Avatar : Phoebe Tonkin.
Crédits : Grean House Lab.
Prénom : Jennifer (COSMIC SHEEP.)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Non.
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Sam 15 Oct - 20:50

Bravo, tu es validé(e)

bienvenue à toi petit padawan

Je n'ai pas de mots à part WHAOU ! L'histoire de Cosima est tellement émouvante, je dois t'avouer que j'ai eu la petit goutte au coin de l’œil. Je me suis mis vraiment mise dedans et à la fin je me suis : Déjà finis ! J'ai adoré te lire. J'aime ta plume. Et je te valide avec grand plaisir ♥



Maintenant que tu es un membre validé, il te faudra :

→ vérifier que ton avatar est bien recensé.
→ recenser ton prénom et ton nom dans ce sujet.
→ recenser ton lien avec la famille que tu as choisi.
→ créer ta fiche de liens.
→ créer des pré-liens.
→ demander un rang personnalisé.
→ rechercher un partenaire de rp pour t'amuser.

Nous te souhaitons de passer de bons moment sur ruthless family secrets.
XOXO, l'équipe administrative ♥
© RUTHLESS FAMILY SECRET
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 24
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

Sam 15 Oct - 20:51

Merci énormément !
Je vais m'empresser de faire tout ça !

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Contenu sponsorisé


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.


Cosima + Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS FAMILY SECRETS :: To Become Someone :: Your Character :: Welcome-
Sauter vers: