Navigation

Partagez|

fuis-moi je te suis (gemma)


Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ fuis-moi je te suis (gemma)

Mer 26 Oct - 17:10

fuis-moi je te suis

gemma & doléan

J'habite dans l'appartement de mes rêves. Il a certes été choisit par une personne qui ne connaît rien de moi - en l'occurrence, mon père -, mais il a tout de même tapé dans le mille. Peut-être parce qu'au fond, on n'est pas si différents. Toutefois, je ne l'avouerais jamais à voix haute. Pendant des années je l'ai mis sur un piedéstale, mais quand j'ai quitté Sydney pour Byron Bay j'ai vite réalisé que je faisais fausse route. Il m'en a toujours voulu pour la mort de ma mère et rien que le fait de me regarder c'est trop. Pas grave, je n'ai pas besoin de lui dans ma vie, il n'est là que pour alimenter mon compte. D'ailleurs, je sais qu'il a dépensé une petite fortune pour cette merveille. C'est un appartement sur deux étages, esprit loft, sans cloison et lumineux. En porte, il n'y a que celle de l'entrée, pratique quand on est trop bourré pour savoir les ouvrir. Le deuxième étage, c'est en fait une sorte de balcon, où se situe ma chambre et la salle de bain -qui est séparée de mon lit par une verrière-. Vraiment, je l'aime trop cet endroit. C'est ici que j'ai passé les meilleures nuits de ma vie, avec le calme qui y règne. J'ai le sommeil léger, alors à Sydney j'étais toujours réveillé par le bruit des voitures. Ici la ville est calme et les murs sont épais, de quoi faire grasse matinée tous les dimanches. Quoi qu'on puisse en dire, la solution à une gueule de bois n'est pas un doliprane, mais bien dormir ! Mille fois plus efficace si vous voulez mon avis. Visiblement, la petite serveuse d'hier soir n'est pas d'accord avec moi. Peut-être que pour elle, le dimanche représente surtout le jour du repas de famille ? En tout cas, elle doit avoir une bonne raison de s'agiter dans la chambre, certainement à la recherche de ses vêtements. Pourquoi sinon n'est-elle pas contre moi ? C'est ce que font toutes les filles qui sont passées ici. D'habitude, c'est même plutôt moi qui cherche à les faire partir. Je suis un peu irrité, je n'aime pas qu'on mettes en doute mon agréable compagnie. J'entrouvre les yeux et la voit qui descend les escaliers sur la pointe des pieds. Sans prévenir, j'éclate de rire. La situation me paraît très comique et ça me donne envie de m'amuser un peu, finalement je l'aime bien. « Tu comptes aller où comme ça ? On dirait une voleuse. » J'ai un grand sourire, elle m'amuse. Simplement vêtu d'un caleçon, je me lève et attrape mon paquet de cigarette. En parlant de paquet, le mien doit être bien visible. C'est comme ça tous les matins et mon engin reste bien présent jusqu'à ce que je me décide à aller pisser. Ce matin, je vais prendre mon temps et la laisser admirer la bête, même si elle l'a vue de près cette nuit. Hier soir, je n'avais pas vraiment l'intention de coucher, mais quand vous voyez une fille comme Gemma vous ne pouvez pas résister. Je me dirige vers la fenêtre et l'ouvre en grand, j'ai une vue sur une petite ruelle très calme où il y a rarement du passage. La cigarette à peine sorti du lit c'est exceptionnel, je réserve cela aux jours où j'ai la mâchoire engourdie -par l'alcool ou par les caresses que je lui ai faites pendant nos ébats, qui sait ?- . Je me rappelle notre nuit torride dans les moindres détails et ça me donnerait presque envie de recommencer sur-le-champs. Pourtant, j'ai comme un petit malaise qui apparaît et je chasse vite de mes pensées la personne qui en est responsable. Je regarde la petite serveuse du coin de l'oeil tout en tirant une taffe. « Maintenant qu'on est levés, reste déjeuner. » J'ai envie de l'embêter.
Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: fuis-moi je te suis (gemma)

Jeu 27 Oct - 2:16


Gemma & Dolean
Suis moi je te fuis
Les rayons de soleil qui passent à travers les stores te caressent doucement le visage. Tu ouvres doucement les yeux puis sursautes en découvrant que tu ds dans une chambre qui t'es totalement inconnue. Ton premier réflexe est de vérifier ce que tu portes. Première mauvaise nouvelle : tu es totalement nue. Deuxième mauvaise nouvelle: tu as une énorme gueule de bois. Tu te masses doucement les tempes essayant de me remémorer ce qui a bien pu se passer hier en fin de soirée, notamment la manière dont je tu t'es retrouvée dans cette piaule. Mais rien... aucun souvenir ne te revient. Tu as juste l'odieuse impression qu'on tambourine sur ta tête avec un marteau et que ta bouche est aussi sèche que le Sahara. Tu pivotes légèrement la tête craignant le pire et découvre Dolean endormi à ta droite. Des milliers de questions te traversèrent l'esprit. Qu'est-ce qui t'as poussé à boire autant? Comment tu t'es retrouvé chez lui? T'es-tu ridiculisé? Tu ne veux pas savoir ce qui s'est passé, ça tu l'as très bien compris et tu le regrettes amèrement. C'est vrai que Dolean est agréable à regarder et que pas mal de filles auraient aimé se retrouver à ta place, mais toi, t'es lucide, tu sais que ce mec ne te vois que comme un objet. Et c'est trop peu pour toi, te faire sauter par un gars qui ne t'accorde aucune valeur. Tu soupires, la dernière chose dont tu te rappelles est ta dispute avec ton petit frère. T'en as assez de le voir en boite tous les soirs alors qu'il est en pleine période d'examens, alors tu lui as pris la tête. Votre dispute s'est soldée par un semblant de réconciliation, même si les paroles de Ryan t'ont profondément blessée. Après ça c'est le néant absolu. Tu savais pourtant que te prendre une cuite n'était pas la meilleure chose à faire, que tu le regretterais dès le lendemain, que ta tête te ferait atrocement mal, que tu aurais l'impression que tes neurones s'étirent à n'en plus finir, que tu ressentirais cette putain d'envie de gerber... mais tu as craqué. Quoiqu'il en soit, tu n'as pas envie d'avoir à faire face au jeune homme allongé à tes côtés lorsqu'il se réveillera. Alors il faut que tu te tires au plus vite. Dolean, c'est le parfait Don Juan des temps modernes. Le genre de gars totalement imbu de sa personne qui croit pouvoir se taper qui il veut, quand il veut, où il veut. Toi, tu lui as clairement fait comprendre qu'il ne t'ajouterait pas à son tableau de chasse lorsqu'il t'a dragué de manière tout sauf subtile. Et il l'a fait. Il t'a eu. Son joli minois et son petit air de badboy y sont surement pour quelque chose. Ton taux élevé d'alcoolémie de la veille aussi d'ailleurs. Clairement, tu n'as pas le courage de le voir te narguer avec son sourire victorieux. Tu récupères tes vêtement que tu enfiles à l'arrache et tentes de t'éclipser sur la pointe des pieds. La voix de Dolean résonne dans le duplexe. Tes joues s'empourprent. Tu n'as pas été assez discrète apparement. Eh merde ! T'y étais presque. Tu souffles avant de pivoter pour lui faire face. Il arbore ce sourire que tu craignais tant affronter. « Je voulais pas te réveiller, je rentre chez moi. » Tu hausses les épaules. Plus tu sera docile, plus il sera susceptible de te foutre la paix. « Je suis pas le genre de fille à devenir accro au bout d'une nuit. »  Ouais, s'il croit que tu fais parti de ces nanas qui réclament un câlin matinal, il se met le doigt dans l'œil. T'es peut-être un peu paumée, mais pas désespérée. En plus vu la baraque qu'il se tape, il doit y en avoir à la pelle, des gold digger qui le collent en rêvant qu'il leur mette la bague au doigt. Il se lève et va fumer une clope après avoir ouvert sa fenêtre. Contre toute attente, Dolean te propose de rester déjeuner. « Attend, attend, j'ai mal entendu je crois. Répète. Tu veux vraiment que je reste déjeuner avec toi? » Tu hausses un sourcil. Tu le voyais plus comme étant le type de mec à virer les filles de chez lui au petit matin. Tu l'as peut-être jugé trop vite... ou bien, il se paye ta tronche. Tu optes plus pour la seconde option.  « Sérieusement, tu veux quoi maintenant? T'as tiré ton coup, bravo ! C'est tout ce que tu voulais, non? » T'es comme ça, Gemma. Toujours sur la défensive. La vie a tellement été une pute avec toi, que t'as appris à te méfier de tout. Même de ton ombre.

fuis-moi je te suis (gemma)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» KATHERINE & HENRY ♛ « Fuis moi, je te suis. »
» Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. || Avec Le Manipulateur.
» Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis (Mindy)
» Suis moi je te fuis , fuis moi je te suis. (pv Wayne)
» nina ft aidan ∞ suis moi je te fuis, fuis moi je te suis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS FAMILY SECRETS :: Administration :: Billboard :: Old :: RPs :: 2016-
Sauter vers: