Navigation

Partagez|

MIGRAINE ► skysaac


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Infos de base
Arrivé(e) le : 22/11/2016
Conversations : 87
Avatar : Tyler Joseph
Crédits : chélie
Fiche RPG


Sujet ▲ MIGRAINE ► skysaac

Mer 7 Déc - 16:27

J
e ne pu m'empêcher de sourire, comme fier de ma bêtise. Je suis en général incapable de faire quelque chose de mal, petit, j'avais voulu voler un bonbon et je m'étais littéralement liquéfié sur le sol. Complètement coincé sur place, tel le plus grand des handicapés. Bref, autant vous dire que venir ici, c'est le plus grand des exploits. Isaac, sur une plage privé, seul et tranquille. Ce n'est pas que je n'aime pas les gens, je sais juste apprécier la solitude. Et j'ai toujours un truc à faire, c'est affolant. Et je suis introverti aussi. Peut-être. Enfin, ça on s'en fout.

Ça faisait deux semaines que j'avais découvert le trou dans le barbelé de cette plage privé. Elle appartenait à un hôtel et j'avais l'impression que personne ne venait jamais. C'était juste pour faire bien j'imagine. Juste pour montrer qu'ils avaient de l'argent. J'avais pris mon ukulele avec moi pour réfléchir mais aussi pour m'évader. Pourquoi mon ukulele et pas ma guitare ? Faites passer une guitare dans le trou des grillages sans avoir peur. Courrez avec votre guitare si vous vous faîtes prendre. Un ukulele, c'est moins classe, mais c'est cher plus pratique.

La capuche sur la tête, je m'étais calé derrière un gros rocher, l'horizon de la flotte en face. Et je chantonnais, murmurait, produisait les accords.


___________________________________________________________

somebody catch my breath
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t357-skylar-hey-you-get-off-my-cloud

Infos de base
Age : 26
Statut : Fiancé(e)
Occupation : Rédactrice en chef de la rubrique mode chez Vogue Australia.
Orientation : Pansexuelle

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Conversations : 76
Avatar : CL
Crédits : cristalline (av), 2ne1n@tumblr (gif).
Prénom : le corps beau. (cheyenne)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Mina
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Mer 7 Déc - 21:14

migraine

Isaac & Skylar

Plus rien ne va. C'est le gala annuel où les rédactrices et rédacteurs de Vogue du monde entier se retrouvent. Cette année, c'est en Australie et c'est donc à vous de vous occuper de l'organisation. Tu as proposé de faire ça à Byron Bay plutôt que de l'organiser à Brisbane pour que ça soit plus intime que dans la grande ville. Ce soir, rien ne va. Il n'y a plus de glaçon, le traiteur est en retard d'une demi-heure et le DJ a perdu la playlist que tu lui avais envoyé. Catastrophe sur catastrophe, comme si la vie avait décidé de s'acharner sur toi pour une raison qui t'es inconnue. Tu vas exploser, Skylar. Ton assistante vient te demander ce qu'elle doit faire pour les glaçons. Tu la regardes une seconde, figée sur place. Ton esprit est en ébullition. Machinalement tu sors ta carte Visa de ta pochette. Tu la lui tends et lui dit de pas revenir tant qu'elle n'a pas réuni assez de glace pour tenir toute la soirée. Tu remets une de tes mèches de cheveux derrière ton oreille et lentement, le visage stoïque, tu te diriges vers les toilettes. Lorsque tu te trouves assez loin dans la salle, tu te mets à courir. Tu te réfugies à l'intérieur en fermant la porte à clé. Tu sens ton coeur qui palpite dans ta poitrine. Il bat tellement fort qu'il risque d'en sortir. Tes mains sont moites et se mettent à trembler. Tu les places à plat d'une part et d'autres du lavabo. Tu tentes de respirer de manière régulière, mais tes poumons s'emballent demandant encore plus d'air, toujours plus. Tu laisses glisser sur le sol pour t'asseoir. Les larmes te montent aux yeux. Tu perds le contrôle. T'as l'impression que la pièce se referme sur toi. T'as l'impression que ta tête va exploser. Tu n'arrives pas à comprendre une seule de tes pensées. C'est le fouillis dans ta tête, comme autour de toi. Tu fermes les yeux, fort, fort. Tu tentes de te calmer, mais tu suffoques. Tu restes assise sur le sol pendant une bonne vingtaine de minutes avant que tu ne reprennes le contrôle de toi. Avec les années, tu devrais y être habituée maintenant. Et pourtant, c'est toujours aussi terrible.

Doucement, tu te relèves. Tu jettes un oeil dans le miroir en face de toi. Tu essuies toutes traces de tes larmes en prenant soin de ne pas gâcher ton maquillage. Tu remets encore une fois ta mèche de cheveux derrière ton oreille. La main sur la poignée, tu prends une grand inspiration avant de te jeter dans la fosse aux loups. Tu marches avec le charisme que tout le monde connait, avec la confiance d'une lionne, la tête haute. Ton portable vibre. Tu décroches. C'est ton assistante qui t'annonce d'une petite voix qu'autant night shop ou épicerie n'est ouverte dans les alentours et qu'elle allait sans doute devoir aller jusqu'à Brisbane pour en trouver. C'en est trop. T'as besoin d'air. Tu sors de l'hôtel en courant. Tu retrouves la mer dont les vagues ont l'air aussi affolé que toi. Inspire. Expire. Tu recommences l'exercice plusieurs fois pour te relaxer. T'aimerais pouvoir quitter la réception pour aller à la salle de danser et juste ... te perdre dans la musique. Ne faire plus qu'un avec la salle, te fondre dans l'air. T'aurais aimé avoir l'occasion de tout plaquer pour aller danser, mais tu sais que tu ne peux pas. Au milieu de la mer déchainée, tu entends des notes de musiques. Un ukulélé ? Tu t'éloignes un peu plus de l'hôtel pour voir une silhouette. Tu fronces les sourcils en te rapprochant encore plus de l'inconnu. Tu peux entendre une voix, tu crois. Les sons se distinguent au plus tu réduis la distance entre vous. C'est un homme. Sans hésitation, tu te plantes devant lui, les bras croisés. « Vous n'avez rien à faire là ! C'est une plage privée. » Pas de bonjour, pas de sourire, pas d'amabilité avec les fouineurs.

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Infos de base
Arrivé(e) le : 22/11/2016
Conversations : 87
Avatar : Tyler Joseph
Crédits : chélie
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Jeu 8 Déc - 18:22

J'
étais bien là, posé, laissant ma musique dérivé au fil des vagues. Je ne chantais même plus des paroles précises, c'était devenu des mots sans sens qui s'enchaînaient, des mots qui me venaient. Le sens n'était plus dans l'enchaînement et le sens des mots mais plutôt dans leur rythmique, leur son. Non, j'étais vraiment bien là, sans volonté, juste guidé. Vraiment bien. Trop bien même. Evidemment, ça ne pouvait pas durer. Evidemment. Aussi, je sursautais quand soudainement une femme se dressait devant moi, furibonde. J'avais fait une connerie. Elle savait que j'avais fait une connerie. Et je savais qu'elle savait que j'avais fait une connerie. Mon dieu, elle fait peur.

« Vous n'avez rien à faire là ! C'est une plage privée. »
J'en lâchais mon ukulele. Je me relevais en m'appuyant sur le rocher. Soit calme Isaac, ne fais pas de geste brusque, il faut pas l’énerver encore plus qu'elle ne l'est déjà. Je regarde à droite puis à gauche, cherchant un échappatoire. Fait lui croire que tu savais pas que c'était privé ? Un mytho, n'importe quoi. « Je... Je suis client de cet hôtel. » Je suis pas habillé comme un clodo, je suis un hipster bordel. Ou pas. Quand je vois ses habits, je me dis qu'il faudrait que je mette un budget sur les habits un jour, peut-être. Je réfléchissais rapidement à ce que m'avait raconté le fils Le Bihac, il faut déstabiliser l’ennemi. « Pourquoi vous avez pleurez ? Vous êtes à la dérive ? » La dérive, à la mer, la plage, tu vois. LOL. Je suis drôle putain, mais que quelqu'un me donne une palme d'or.

Je ramasse mon ukulele et la dévisage, soit fort Isaac.


___________________________________________________________

somebody catch my breath
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t357-skylar-hey-you-get-off-my-cloud

Infos de base
Age : 26
Statut : Fiancé(e)
Occupation : Rédactrice en chef de la rubrique mode chez Vogue Australia.
Orientation : Pansexuelle

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Conversations : 76
Avatar : CL
Crédits : cristalline (av), 2ne1n@tumblr (gif).
Prénom : le corps beau. (cheyenne)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Mina
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Ven 9 Déc - 11:31

migraine

Isaac & Skylar

Tu le regardes, cet abruti, qui te ment ouvertement, en plus. Tu le scannes de haut en bas. Habillé comme ça, le seul établissement dont il doit être client, ça doit être le bar du coin. Tu croises tes bras comme pour te protéger lorsqu'il te demande pourquoi tu as pleuré. Déstabilisée, tu fronces les sourcils. Comment sait-il ? T'as un mouvement de recul sur le coup. « Je ... Ça ne vous regarde pas, à ce que je sache ! » Tu hurles. Tu ne sais pas pourquoi tu lui cries dessus. Il ne t'a rien fait à part être sur une propriété privée que ton entreprise a réservé pour la soirée. Soirée catastrophique, qui plus est. Rien ne se déroulait comme tu le voulais. Pas de glaçons, pas de musique, pas de traiteur. Et dire qu'Anna Wintour doit arriver dans moins d'une heure. Tu es fichue. Vogue Australia va devenir la risée du magazine, globalement. « Oh, et puis tant pis ! Vous n'avez qu'à rester là si vous le voulez. » Tu soupires.  « La soirée est déjà finie pour moi, de toute façon. »

Tu te tournes vers la mer. « Comment peut-elle rester aussi belle, même en colère ? », tu dis ça plus pour toi que pour l'autre. En fait, tu n'avais pas du tout remarqué que tu l'avais dit à voix haute. Mais c'est vrai, ce que tu dis, la mer, elle reste belle et gracieuse, même lorsque ses vagues s'acharnent sur les rochers, même quand elle se fait violence, elle est belle. T'aimerais être pareille. Être puissante, tout en gardant cette aspect de beauté bien particulier. Tu finis par t'asseoir dans le sable. Tant pis pour ta robe, tant pis pour ce gala, tant pis pour tout. Tu te tournes vers cet inconnu et sans savoir pourquoi tu lui demandes : « Ça vous arrive de vous dire que votre vie ne rime à rien ? »

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Infos de base
Arrivé(e) le : 22/11/2016
Conversations : 87
Avatar : Tyler Joseph
Crédits : chélie
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Ven 9 Déc - 14:37

S
i je cours très vite, vu ses talons, elle pourra pas me rattraper, non ? « Je ... Ça ne vous regarde pas, à ce que je sache ! » Je sursaute. Putain, c'est agressif cette chose. Vous croyez qu'elle va me frapper ? Ouais, y'a moyen quand même. On sait jamais. Je me décale lentement vers la droite, créant une ouverture. Au cas-où bien sur. « Vous avez tout à fait raison. » La calmer pour pouvoir s'éloigner. Petit pas par petit pas. « Oh, et puis tant pis ! Vous n'avez qu'à rester là si vous le voulez. La soirée est déjà finie pour moi, de toute façon. » Je hausse un sourcil et m'arrête. Ah ? J'ai le droit ?

C'est pas si mal que sa soirée soit de la merde finalement. Mais je vais pas rester quand même. Elle risque de m'attaquer, ou de me dénoncer. Elle fait ça pour avoir le temps de se souvenir de mon visage ou prendre mon nom. Elle regarde la mer, c'est le signal, go go go Isaac. « Comment peut-elle rester aussi belle, même en colère ? » Je me stop. Merde, elle est forte à ce jeu. Et maintenant je peux pas partir comme un voleur. C'est pas très gentil. En plus je suis dans l'illégalité là. Un peu. Beaucoup même.

Je répond rien, des fois qu'elle me parlait pas à moi. On sait jamais. Je regarde la mer. Ouais, c'est joli, elle raconte pas que des conneries. Soudain, elle s'assoit et je la regarde, la bouche béante, ne comprenant pas tout à fait la situation. Je suis pas un expert mais je pense que ce genre de truc qu'elle porte coûte genre... cher. Je pourrais réparer Lily entièrement rien qu'avec sa robe. Et peut-être m'en acheter une autre neuve, finalement. Elle se retourne vers moi et je sursaute encore une fois. « Ça vous arrive de vous dire que votre vie ne rime à rien ? » Je réfléchis quelques instants. Tu t'es mis tout seul dans cette merde Isaac, assume. Grandis un peu.

« Et bien... » Je me racle la gorge et s'assoit à une distance respectueuse d'1m50 d'elle. Je posais ensuite le ukulele hors de sa portée, des fois qu'elle veut m'attaquer avec. On sait jamais hein. « Je pense que ma vie n'a jamais eu vraiment de sens... C'est même un fardeau des fois, vous voyez ? Et pourtant, on est là alors... » T'es profond Isaac putain.


___________________________________________________________

somebody catch my breath
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t357-skylar-hey-you-get-off-my-cloud

Infos de base
Age : 26
Statut : Fiancé(e)
Occupation : Rédactrice en chef de la rubrique mode chez Vogue Australia.
Orientation : Pansexuelle

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Conversations : 76
Avatar : CL
Crédits : cristalline (av), 2ne1n@tumblr (gif).
Prénom : le corps beau. (cheyenne)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Mina
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Ven 9 Déc - 15:01

migraine

Isaac & Skylar

Tu soupires. Tu comprends tellement ce qu'il te dit. « Vous n'avez jamais songé à partir ? » Parce que toi, t'y a déjà pensé. Tout lâcher, partir, ne pas te retourner et surtout, ne jamais revenir. Sauf que t'oseras jamais, c'est trop ... spontanée, trop d'imprévus, trop d'aventure. C'est pas pour toi ce genre de choses. Tu préfères rester dans ta routine, t'élever jusqu'au sommet et peut-être, oui, peut-être être satisfaite de ce que tu as accompli jusqu'à aujourd'hui. « Quitter la ville, le pays même ? » Tu devrais prendre le large. Te laisser guider par le va et vient incessant de la mer, te laisse porter par les vagues. « Qu'est-ce qui vous pousse à rester ici si votre vie est un fardeau ? »

Et toi, Skylar, elle est quoi ta vie ? En apparence, on dirait un conte de fées, pas vrai ? Les deux gamins qui se détestent qui finissent par s'aimer, qui se séparent pour mieux se fiancer. Le mariage qui approche. Le poste de rêve chez Vogue. L'argent qui coule à flot. Que demander de plus, n'est-ce pas ? Un sourire triste s'affiche sur ton visage. C'est loin du conte de fées, en vérité. Tu te poses des questions sur tes sentiments pour ce fameux fiancé. Tu te rends compte que ta passion pour la mode se fait avaler par la masse de travail. Et l'argent n'achète pas le bonheur, tout le monde le sait. Lui, là, il n'a pas l'air bien riche, mais il a l'air plus heureux que toi avec son ukulélé. « Pardonnez-moi pour cette question fort indiscrète, mais ... est-ce que vous êtes heureux ? »

Quand tu penses au bonheur, tu penses à Noël dans le manoir des Wellington. Tu te souviens du sapin gigantesque dans le salon que ta mère décorait toujours pour votre dîner annuel avec toute la famille. Tu te souviens de la nappe rouge, des boules blanches et dorées sur le sapin, des guirlandes illuminées dans toute la salle à manger. C'était magique, féerique. C'était ça le bonheur. Tu te souviens d'une année en particulier où tu as reçu une peluche, un petit singe. Tu l'as toujours, d'ailleurs, il est chez tes parents. Tu ne devais pas avoir plus de huit ans, cette année-là. Aujourd'hui, tu en as vingt-cinq et quand tu penses au bonheur, le vrai, c'est le premier souvenir qui te vient à l'esprit. Est-ce que ce n'est pas un peu triste, tout ça ? « En vérité, qu'est-ce qu'est le bonheur ? »

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Infos de base
Arrivé(e) le : 22/11/2016
Conversations : 87
Avatar : Tyler Joseph
Crédits : chélie
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Lun 12 Déc - 18:55

E
lle soupire et je la regarde brièvement, nerveux. Je passe ma main sur mon bras, cherchant quelque chose de profond à rajouter. Avec des amis proches j'ai toujours des trucs intelligents à dire, mais là, c'est le désert dans mon cerveau. Comme si plus rien ne passait. Je crois que je vais bientôt lui faire peur. « Vous n'avez jamais songé à partir ? » Je souris. Sur le principe, je l'ai déjà fait. Mais qu'est-ce que ça m'a apporté ? « Quitter la ville, le pays même ? » Une certaine forme de liberté, voilà. Je m'étais affranchie. Affranchie de ma famille trop gentille, de ma famille qui avait voulue être parfaite. J'étais pas parfait, loin de là. Je n'avais que des qualités moyenne. J'étais normal, ni moche ni beau. J'étais gentil mais je n'étais pas mère théresa. J'étais doué en musique mais trop timide pour avancer. Et je n'avais pas envie d'avancer. Non ? Peut-être ? Et puis il y a tellement d'autres artistes sur Terre. Je n'étais que cet angoissé, ce stressé, pas doué pour jongler avec les mots en société. « Qu'est-ce qui vous pousse à rester ici si votre vie est un fardeau ?  »

Je joins mes mains entre elles. « Je... Je, je l'ai fais. Je ne suis ici que depuis deux ans. » Deux ans, déjà ? Après passer presque six mois à dormir dans ma voiture, j'avais fait un grand pas. J'avais mûrit, sorti de ma zone de confort. Et je me retrouvais à la case départ, avec mon ukulele sur cette plage. Je suis perdu dans mes pensées, chose que je déteste. Ça finit toujours mal. C'est pour cela que je fais de la musique, c'est pour cela que j'écoute de la musique. Pour ne pas laisser les pensées envahir ma tête. Pour ne pas être face à la réalité. « Pardonnez-moi pour cette question fort indiscrète, mais ... est-ce que vous êtes heureux ? » Je sursaute, je ne m'attendais pas à qu'elle me parle soudainement. Pas comme ça, sans prévenir. Et quelle question. Peut-on être vraiment heureux sachant qu'on allait mourir de toute façon ? Ce n'était que l'illusion de quelques secondes où j'oubliais cette peur ancrée au plus profond de mon être.

« J'imagine ? » J'espère ? J'en sais rien ? Ça m'angoisse rien que d'y penser. On peut pas, on peut pas. Je sens mon visage se durcir et je tourne la tête au loin pour que la femme ne me voit pas. Il manquerait plus qu'elle me demande pourquoi j'étais comme ça. C'est incurable. C'est incurable. C'est la vie, c'est la mort. « En vérité, qu'est-ce qu'est le bonheur ? » Sa voix me tire de mes pensées, m'attrape par le col et me remet sur la plage, ici. Je contrôle ma respiration qui voulait s'emballer. Inspire Isaac. Expire Isaac. Ça ira mieux un jour Isaac. Je trifouille le sable pour me concentrer. Le bonheur.
Le bonheur.
Le bonheur.

Ah. Le bonheur. Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisée par sa stabilité et sa durabilité. Ah. Quelle blague. « J'en sais rien. Et vous, vous êtes heureuse ? » Je regarde sa robe, son maquillage, sa coiffure, ça m'illumine la gueule tellement que ça flashe, tellement que c'est parfait. « Vous avez l'air de bien vous portez quand même. »


___________________________________________________________

somebody catch my breath
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t357-skylar-hey-you-get-off-my-cloud

Infos de base
Age : 26
Statut : Fiancé(e)
Occupation : Rédactrice en chef de la rubrique mode chez Vogue Australia.
Orientation : Pansexuelle

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Conversations : 76
Avatar : CL
Crédits : cristalline (av), 2ne1n@tumblr (gif).
Prénom : le corps beau. (cheyenne)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Mina
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Mar 13 Déc - 19:07

migraine

Isaac & Skylar

Tes yeux quittent la mer une seconde pour se poser sur lui. Alors, il l'a fait ? Ce gringalet aurait quitté sa ville pour venir ici et pourtant, il vient de te dire que sa vie n'a pas de sens. Tu l'examines une autre seconde avant de retourner les yeux vers la mer. Il est parti et ça ne semble pas lui apporter plus de bonheur qu'auparavant. Mais ça fait tout de même deux ans qu'il est ici. Pourquoi reste-t-il ? T'aimerais que cette question passe la barrière de tes lèvres, mais tu te dis qu'au final, ça ne te regarde pas. Peut-être qu'il aime tout simplement que sa vie soit un fardeau, devoir la porter à bout de bras pour se sentir vivant quelques instants.

Sa remarque tu fais rire doucement. C'est exactement ce que tu voulais, paraître heureuse. C'est ce que tu as toujours voulu, faire envier de le monde de tes possessions, de ton apparence, de ta vie toute entière. Ça te faisait vraiment plaisir à une époque, c'était vraiment ... du bonheur. Tu le faisais autant pour toi que pour les autres, en fait. Aujourd'hui, alors que tu te rends compte que ton monde s'effondre brique par brique, tu gardes les apparences pour les autres, même pour tes parents à qui tu mens sans scrupule. Si les préparatifs du mariage se passent bien ? Oui, oui, tout va à merveille. Est-ce que ta carrière te plait toujours autant ? Ah oui, c'est le rêve. Ta vie n'est qu'une série de mensonges imbriqués les uns dans les autres et maintenant, tu te rends compte que ta vie, c'est ... du vent.
Au point où tu en es, ce soir, tu peux te laisser emporter.

« C'était mon but. Pendant des années, vous savez. J'ai toujours voulu être parfaite, sous chaque angle. Tous les recoins de ma vie devaient être ... »
Tu marques une pause pour que la mélodies des vagues te parviennent aux oreilles. « Parfaits. » que tu lâches dans un souffle. Tu serres tes bras autour de tes genoux comme soutien moral. « Ma maison est un catalogue Ikea. Ah ! » que tu lances en reprenant les mots de Dolly. « J'ai un travail qui a été ce dont j'ai toujours rêvé. » Tes doigts se serrent tellement fort que tes jointures deviennent blanches. « Je suis fiancée depuis plus de six mois maintenant. » Tu regardes ta main. La lumière de la Lune se reflète sur le gros diamant auquel tu ne portes absolument plus aucune affection. « Alors oui, vu comme ça. J'ai l'air de m'en sortir, n'est-ce pas ? » Un doux sourire se colle a ton visage. Tu souris, mais tu n'es plus vraiment là. Entraînée dans le courant de tes pensées, t'es presque en train de te noyer. Tu relâches la pression. Tu te laisses aller.

« En vérité, mon couple ne va si bien que ça. Une femme squatte ma maison, me manque de respect et met ma demeure sens dessus dessous. Mon job me bouffe toute ma vie. » Tes doigts se décrispent alors que tu t'apprêtes à avouer une vérité. « Cette vie si parfaite n'est qu'une illusion, un mirage. » Personne n'est parfait, tu devrais le savoir. Et même toi, Skylar Wellington, tu ne peux défier cette règle. Tu te tournes vers le jeune homme. « Honnêtement, même si votre vie est un fardeau, même si c'est une barque qui coule, je pense que vous êtes plus heureux que moi. »

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Infos de base
Arrivé(e) le : 22/11/2016
Conversations : 87
Avatar : Tyler Joseph
Crédits : chélie
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Mer 14 Déc - 22:51

P
ourquoi j'étais là ? Pourquoi ici, exactement ici ? Pourquoi nous étions là ? Pourquoi la race humaine existe ? Pourquoi c'était moi, cet être qui était là et pourquoi personne ne comprenait mes questions ? C'était impossible de poser la question à quelqu'un de tout façon. Personne ne me comprenait, j'étais seul, seul du début à la fin. Seul et sans raison de continuer. Mais sans raison d'arrêter. Alors j'étais ce bout de bois à la dérive, lentement il partait. Lentement, il s'éloignait. Et il attendait sa mort. Passif, terrorisé. J'étais ce putain de bout de bois, incapable de faire quelque chose de mes dix doigts. T'es incapable Isaac. T'es qu'une merde. Pourquoi t'es là hein ? Pour fuir tes pseudos problèmes ? Tout ce que t'as fuis c'est ta famille, tout ce que t'as fuis c'est tes ami qui te comprenait pas vraiment. Pourquoi ? Pour être là, sur une plage avec une femme que tu ne connais même pas ? Bravo Isaac bravo. Et mes démons ? Ils sont toujours là, eux, ils m'ont suivi, eux, impossible de s'en débarrasser en route, eux, ils se sont accrochés. Ils coulent dans mes veines, ils nourrissent mon cerveau. Eux, c'est moi.

Elle rigole. On est heureux. On est joie. On est bonne humeur. « C'était mon but. Pendant des années, vous savez. J'ai toujours voulu être parfaite, sous chaque angle. Tous les recoins de ma vie devaient être ...  Parfaits.  » Je tourne la tête de nouveau vers elle et plisse les yeux. J'inspire, incapable de parler. Comme d'habitude. Mon cerveau bouillonne trop, je pense trop. Et je suis incapable de trouver une répartie à ça. Peut-être que la bonne répartie est de se taire ? Ah, c'est trop facile. Il n'empêche que je la regarde différemment. Etre parfaite. J'ai essayé. Mais je suis trop casser, et j'ai passé trop de temps à essayer de recoller les morceaux. Moi ? J'attends une raison pour vivre correctement. Là, je suis en pilote automatique. Elle continue sur sa vie parfaite. Un appartement de type Ikea ? J'aime mon bazar. Un travail ? Je sais même pas ce dont je rêve.

Puis elle continue, elle n'arrête plus. Comme si elle avait ouvert un robinet et qu'elle le déversait dans la mer. Je l'écoute et comptabilise les points. Son couple ne va pas si bien ? Ah. Ah. Isaac le plus grand conseiller en matière de relation amoureuse. Bonjour c'est moi le plus grand looser. Le grand looser qui fait des dessins dans le sables car il est incapable de trouver les mots juste. «  Honnêtement, même si votre vie est un fardeau, même si c'est une barque qui coule, je pense que vous êtes plus heureux que moi. » Je croise son sourire et me met à rire doucement à mon tour. Était-ce devenu un concours ? Le concours du plus malheureux ? Était-ce une compétition ? « Il devrait avoir une machine. » Je souris en regardant l'horizon. Une putain de machine. « Une machine pour mesurer le taux de bonheur dans le sang. Histoire d'avoir des médicaments gratuits quand on est en dessous de la limite. »

Plus heureux qu'elle ? Plus malheureux ? Je n'en savais rien. Rien. Le vide. J'avais pas de rêve, pas de futur établit. J'en savais rien. J'étais seul avec mon ukulele. Isaac. Isaac Johnson mesdames et messieurs. C'est quoi mon soucis ? C'est quoi mon objectif ? « On est tellement cassé. » Je soupire. « Je suis cassé. Cassé mais encore en état de fonctionner. Alors tout le monde trouve ça normal. » Et même s'ils le savaient. Qu'est-ce qu'ils pourraient faire ? Rien. M'observer. Rire. Se dire que ça va passer.


___________________________________________________________

somebody catch my breath
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t357-skylar-hey-you-get-off-my-cloud

Infos de base
Age : 26
Statut : Fiancé(e)
Occupation : Rédactrice en chef de la rubrique mode chez Vogue Australia.
Orientation : Pansexuelle

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Conversations : 76
Avatar : CL
Crédits : cristalline (av), 2ne1n@tumblr (gif).
Prénom : le corps beau. (cheyenne)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Mina
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac

Jeu 15 Déc - 11:02

migraine

Isaac & Skylar

Tu parles, tu déballes ta vie à cet inconnu qui ... t'écoute. Enfin, tu crois qu'il t'écoute, tu n'en es pas vraiment certaine. Il ne dit rien. Il n'aquiesce pas, ne fait aucun bruit. Il est juste là. En dehors de tes paroles, le seul bruit que tu entends est celui des va-et-vient constants des vagues. Au final, tu t'en moques qu'il t'écoute ou pas, ce jeune homme. T'as juste besoin de tout lâcher, de lâcher prise, de te délivrer. Te délivrer des problèmes de ce soir, de tous les soirs.
Il n'a pas besoin d'avoir de beaux mots parce que c'est toi qui les as, Skylar, les beaux maux.

Tu ne comprends pas d'où te vient cette obsession avec la perfection. Tu ne comprends pas pourquoi tu ne pourrais pas vivre au jour le jour comme ta meilleure amie. Ou juste te suffire du minimum comme Alexander. Tu te compliques la vie toute seule. Tu cherches les problèmes et après tu t'étonnes que tout te retombe dessus. Tu voudrais fuir, mais tu sais que tu ne survivrais pas dans un endroit où tu ne peux rien prévoir, rien préparer. T'en mourrais presque. Dépendante de ton agenda, tu ne sais rien faire sans. Certains sont addict aux drogues, à l'alcool, aux jeux de hasard. Toi, ton vice, c'est l'organisation. Ça semble bête dit comme ça, mais chez toi, c'est presque un trouble obsessionnel.

Le brun brise le silence comme les roches brisent les vagues. Tu détournes les yeux de l'eau pour qu'ils se posent sur lui. Une machine ? Il en a des idées bizarres. Il a l'air perdu dans ses pensées lui aussi, perdu au loin, au large. « Il y aurait le même problème qu'avec tout le reste. Les gens deviendraient accro en en demandant plus. Toujours plus. » Vous vivez dans une société d'éternel insatisfaits. Des gens qui en veulent plus et plus vite. Des gens qui cherchent le bonheur dans des choses marquées en solde. Des gens qui ne savent plus vraiment ce que c'est, le bonheur. On est tellement cassé. Il a bien résumé la situation le petit. Il a compris que vous étiez tous cabossés. Vous vivez dans un monde où être en morceau, c'est presque la normalité. « Et dans ce cas-là, on fait quoi ? » Tu le regardes toujours. Tu t'adresses vraiment à lui maintenant. T'as fini de parler au vent, aux vagues, à l'océan. Tu lui parles. « Est-ce qu'on attend quelqu'un pour nous réparer ? » Ca ne te semble pas réaliste. S'il fallait une personne, tu avais El, Ayden, Alex, Carter, tes parents et tellement d'autres personnes merveilleuses dans ton entourage et pourtant ... tu ne fonctionnes toujours pas correctement. « On se répare soi-même ? On fait comment ? »


Contenu sponsorisé


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: MIGRAINE ► skysaac


MIGRAINE ► skysaac
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Grosse migraine
» Une migraine carabinée...
» Mourir ? Non, sans façon. j'ai la migraine et je n'aime pas la nécrophilie. FINISH
» Moonlight sonata [Livre 1 - Terminé]
» J'étais en train de me demander s'il existait quelque chose qui pourrait changer mon mal de crâne en une épouvantable et torturante migraine et te voilà !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS FAMILY SECRETS :: Byron Bay :: Cap Byron :: Wategos Beach-
Sauter vers: