Navigation

Partagez|

i don't wanna fall (kaï)


Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ i don't wanna fall (kaï)

Mer 26 Oct - 21:33









i don't wanna fall.



eden, il venait de terminer sa journée. sa soirée plutôt. il rendait les clés du scooter qu'il conduit pour aller livrer les pizzas. il n'aimait pas spécialement ce boulot. mais il en avait besoin. pas que pour lui. oh non, sinon ce serait trop simple. c'est pour chacun de ses frères et sœurs aussi. ils ont besoin de cet argent pour payer les factures qui s'accumulaient puisque rick ne semblait toujours pas décidé à arrêter ses conneries. eden, il n'attendait plus rien de lui. ou peut-être juste qu'il cesse de piocher dans les économies pour se payer quelques bouteilles. histoire de ne pas aggraver la situation financière. ouais, c'est tout ce qu'il attend de son père. de sa mère, il n'en attend vraiment plus rien pour le coup. pour lui, elle n'existe même plus. la femme qui passe de temps en temps à la maison ? une femme perdue, égarée, qu'ils gardent sous leur toit jusqu'à ce qu'elle mette une énième fois les voiles. ça l'exaspère eden. et c'est pas le seul. leur famille, c'est un putain de bordel quand même. tout part en vrille. sans compter la grossesse de sasha. elle ne lui a encore rien dit. mais il attend simplement la confirmation. une nouvelle bouche à nourrir, ça serait une belle connerie. surtout un gosse. sasha, elle est même pas prête à être mère. la seule qui est prête à ça, c'est gemma. parce qu'elle a du tout gérer depuis qu'elle est gosse. elle a géré les plus jeunes. et elle gère encore tout le monde. c'est elle la mère de famille.
bref. eden, il marche tranquillement jusqu'à la maison familiale. les mains au fond des poches de sa veste. il soupire. au fur et à mesure qu'il se rapproche de la citée où ils vivent. il n'a même pas envie de rentrer. il n'a pas sommeil. il n'a plus sommeil. parce que dès qu'il ferme les yeux, il pense encore et toujours à ce qu'il a balancé à kaï y'a quelques jours. il lui a dit, entre autre, qu'il ressentait des trucs pour lui. et kaï, il l'a repoussé. c'était évident qu'il ferait ça pourtant. alors eden, il s'en veut. il regrette de lui avoir balancé ça comme ça. eden, il se retrouve devant la maison familiale et il introduit sa clé dans la serrure. il entre et se glisse de suite à l'étage. il prend une douche. rapide. il ne veut pas réveiller les autres. une fois fait, il enfile un gros pull et un jogging. il ne compte pas dormir de suite alors inutile de se foutre en pyjama. il se pose dans sa chambre. et comme toujours, il se cale au niveau de la fenêtre de la chambre. et il regarde dehors. il regarde ce qu'il se passe. et comme souvent, son regard tombe sur kaï. seul. il traîne dehors, assis sur un muret. eden, il hésite un moment avant d'enfiler ses chaussures et sortir le rejoindre. il s'approche lentement et s'assoit simplement à ses côtés dans un premier temps. il soupire doucement en regardant devant eux. il n'ose pas poser son regard sur lui. "j'suis désolé pour l'autre fois. j'aurais jamais du balancer ça comme ça." il souffle ces quelques mots. on aurait presque pu dire qu'il s'agissait d'un murmure. il n'allait pas crier sous les toits cela non plus. il n'aimait pas s'excuser. surtout pas pour un truc comme ça.



MADE BY PANDORA







Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: i don't wanna fall (kaï)

Dim 30 Oct - 21:24

i don't wanna fall
c'était une putain de mauvaise journée. une de celle où tu aurais mieux fait de rester dans ton lit. enfin même dans ton lit, à faire la grasse ça n'aurait pas pu empêcher la police de débarquer chez toi pour essayer de te coffrer. c'était en fin de matinée quand trois poulets et leur chien ont commencé à faire des fouilles chez toi. t'aurais pu flipper grave. mais en réalité tu étais plus énervé qu'autre chose. de un, parce que quelqu'un t'avait balancé et de deux parce qu'ils étaient en train de mettre un sérieux bordel dans ton appartement que tu détestais qu'on touche à tes affaires, d'autant plus à tes peintures et dessins. d'autant plus encore qu'il n'y absolument rien ici. tout est planqué sur le toit bien enfoui dans des tonneaux rempli d'eau. peu de chance qu'ils pensent à aller voir là-bas. alors tu les as simplement regardé faire, serrant les points que t'avais sérieusement envie de mettre dans leur gueule en voyant certaines de tes affaires et tableau se faire écraser, déchirer ou casser. le reste de la journée tu l'as passé à remettre tout en place mettant tout ce qu'ils avaient détruit dans un grand sac poubelle. ce n'était rien de très important au final, mais tu n'aimais pas jeter. tu es plutôt du genre à réparer et à donner une deuxième vie aux objets. c'est bien pour ça que c'est toujours super encombré chez toi. tu te sens bien avec tous ses objets qui ont leur vie propre. ça donne l'impression d'être un peu moins seul dans ton appart. t'essaie de pas trop y penser mais depuis que t'es plus dans le centre de redressement avec tous les autres sales gosses c'est un sentiment qui te revient souvent. la solitude. parfois tu te sens con de n'avoir si peu d'amis de confiance, si peu de famille... sans petite copine. ou petit copain ? nan, faut pas déconner. c'est parce que l'autre blond à la gueule d'ange t'as fait sa déclaration que tu as forcément virer de l'autre bord. il n'est pas le premier à t'avouer avoir des sentiments même si objectivement c'était le seul à être totalement sobre lors de sa déclaration. et le seul qui t'a réellement fait de l'effet. en général tu t'en fous, tu t'attaches à personne, ne fait confiance à personne, la vie t'a appris que c'était mieux pas. mais lui quand il t'a dit qu'il ressentait des trucs pour toi bah ça t'a pas fait rire du tout. c'était sérieux et ça te faisait pas rien. parce que pendant quelque instant tu t'es imaginé vraiment te mettre en couple avec un mec, te mettre en couple avec Eden et tu t'es dis que ça serait vraiment bien. pis tu t'es rappelé qui tu étais et franchement... qu'est-ce qu'un sale mec comme toi ferait avec un ange pareil ? alors, tu t'es énervé contre lui et tu l'as envoyé balader. mais au fond ce n'était pas contre lui que tu étais énervé, mais plus contre toi qui était pas capable d'assumer de sortir une fois pour toute du placard. oui, parce que c'est pas nouveau ton attirance pour les garçons. tu l'as toujours su, mais tu l'as jamais assumé... comment tu pourrais avec un monde comme le tien. même si t'es un peu moins rebelle qu'il y a quelques années en arrière, tu as tout de même les mains bien plantées dans un traffic de drogue et ça a bien plus de conséquence que de la comptabilité tout ça. tournant carré dans ton petit deux pièces, t'as fini par sortir t'asseoir sur le muret en bas de ton immeuble. c'est ton endroit là, tu t'y poses souvent pour dessiner. il n'y a rien de particulier mais le "rien" t'inspire parfois. en ce moment, t'as souvent un seul et même sujet sur tes pages, tu dessines Eden. tu as souvent tendance à dessiner les gens, des amis, ou de simple inconnu, mais quand tu as un conflit avec une personne ou au contraire si tu as passé une bonne soirée avec un autre, alors tu passes souvent quelques jours à dessiner toutes les expressions faciales que la personne pourrait avoir. mais là ton cahier commence sérieusement à rempli d'un peu trop d'Eden, pourtant tu as déjà plusieurs fois le tour de ses expressions mais tu ne t'en lasses pas. tout ça ne t'aide pas. tu culpabilises un peu. putain, toi qui culpabilise. c'est une première. tu entends des pas s'approcher tranquillement de toi, tu n'y portes pas beaucoup d'importance mais tu vois tout de même du coin de l'oeil des reflets blonds et tu sais immédiatement de qui il s'agit. tu n'essaies même pas de cacher ton dessin qui pour changer est toujours le beau blond sauf qu'il exprime le même air qu'au moment de sa déclaration. un mélange de gêne, de sincérité et de "tu ne sais pas trop quoi"... c'est difficile de mettre des mots sur une expression. il s'assoit à côté de toi et loin de l'ignorer tu ne réagis pas non plus, simplement pencher sur ton dessin, tu crayonnes gentiment attendant qu'il prenne la parole en premier. « J'suis désolé pour l'autre fois. J'aurais jamais du balancer ça comme ça. » tu ne dis rien pendant quelque instant, réfléchissant à moitié, puis tu finis par te redresser, ce qui fait craquer ton dos, t'es là depuis un moment, et tu t'appuies sur tes mains, n'étant plus penché, tu le regardes enfin. lui en revanche à le regard perdu plus loin. « Tu aurais pu me le dire par mail, par sms, par pigeon ou par signaux de fumée la réaction aurait été la même Eden, tu sais... » attrapant ton paquet de cigarette à côté de toi tu t'en allumes une et crache la fumée un peu plus loin pour ne pas enfumer le blond, tu le regardes  « Tu regrettes de me l'avoir dit ?... tu t'attendais à quelle réaction sérieusement ?... »
Code by Silver Lungs
i don't wanna fall (kaï)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS FAMILY SECRETS :: Administration :: Billboard :: Old :: RPs :: 2016-
Sauter vers: