Navigation

Partagez|

Retrouvailles accidentesque | Rafaël


avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 25
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 18:39

Elle ratura encore une fois le papier et retint un soupire en laissant sa tête tomber contre la table en plastique qui lui servait de table à manger. Voilà plus de deux heures que Cosima essayait de provoquer l’inspiration mais rien ne lui venait. Pas même une phrase, pas même un mot. Rien du tout. Le néant. Elle n’arrivait pas à écrire, elle était bloquée, coincée devant un immense mur qui lui paraissait infranchissable. Pourtant, elle voulait avancer, elle en avant envie, mais il fallait croire que sa tête voyageait loin d’ici et l’avait abandonnée pour aujourd’hui. Relevant la tête un peu trop vite, elle finit par se convaincre de prendre une petite pause, de s’aérer et ensuite elle tenterait de reprendre sa cession d’écriture. Il était tard, mais elle avait sa soirée, alors elle allait en profiter pour faire un tour dans la ville qui commençait à s’endormir. Il n’y aurait sans doute pas grand monde dans les rues. C’est ainsi qu’elle se retrouva dans les rues de Bryon Bay, dans sa petite robe d’été, avec un long et fin gilet et sa petite paire de talons vieille de plusieurs années maintenant. Elle n’avait pas vraiment les moyens de se racheter des chaussures tous les moins, alors ses talons commençaient sérieusement à montrer une certaine fatigue. Elle s’apprêtait à rejoindre un petit bar du coin pour s’imprégner d’une ambiance chaleureuse quand elle traversa la route d’un carrefour perdue dans ses pensées. Elle ne fit pas attention au phare qui lui arrivait dessus, enfin, les remarqua trop tard, au moment où elle entendit les pneus crisser pour s’arrêter juste avant de la renverser. Elle n’eut même pas le temps de voir la tête du conducteur, car ce fut le moment exact où son talon droit décida de lâcher. Cosima se sentit partir vers l’arrière et fut incapable de reprendre son équilibre avant de se retrouver les fesses par terre, le cœur bombardant contre sa poitrine.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 18:47

les pieds qui traînent. oui, mais juste un peu. juste parce que tu ne sais pas où aller. possiblement parce que tu ne connais pas encore assez cette ville. et en même temps, tu as peur de trop en voir, tu as peur de trop en découvrir parce que tu as peur de faire le tour beaucoup trop vite. c'est une hantise, surtout comparé à là d'où tu viens et en même temps .. cette ambiance là, elle te plaît. ambiance posée. douce. les gens ne sont pas en train de courir dans les rues, ils ne sont pas tous pressés. c'est quelque chose qui te plaît. finalement. tu verras avec le temps ce qu'il en est alors tu marches. un pas après l'autre. tu ne sais pas où tu vas. peut-être la plage. parce que c'est beau la plage. coin reposant. c'est à cet instant que tu es sorti de tes pensées par un klaxon. une voiture, qui freine, rapidement, et une jeune femme qui tombe devant. le coeur qui tambourine dans ta poitrine devant cette vision alors que tu t'élances directement pour aller voir si tout va bien. c'est lorsque tu te penches au dessus de la jeune femme que tu comprends qu'elle n'a pas été touché par le véhicule. c'est déjà ça. seulement, tu remarques qu'elle te dit quelque chose. ces yeux là, tu ne peux pas les oublier, même si elle.. elle t'a oublié avec le temps. co..cosima ? tu demandes rapidement, tout en l'aidant à se lever. les yeux perdus, à moitié éblouis. vous..tu ça va ? tu n'sais plus vraiment comment t'exprimer.
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 25
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 19:15

Elle reprit doucement ses esprits, le cul par terre observant le capot de la voiture devant, le moteur qui vrombis dessous. Toujours surprise, elle arriva à peine à entendre quelqu’un arriver vers elle, se pencher à sa hauteur. Soudainement, les yeux de Cosima s’agrandirent sous la surprise en découvrant le visage qui lui fait face. Un visage qu’elle n’aurait jamais été capable d’oublier. Elle entendit son prénom s’échapper de ses lèvres et elle se laissa prendre par la surprise. « Rafaël ? » Sa voix sonna faiblement, tandis qu’elle acceptait son aide pour se relever. Raphaël. Ami de son adolescence. Il draguait sa sœur pour déconner. Rafaël, Gabrielle. Gabrielle. Deux ans qu’elle n’eut plus entendu parlé de lui. Deux ans depuis qu’elle eut coupé les ponts avec tout le monde. Elle se dandina pour marcher jusqu’au trottoir pendant que la voiture disparaissait. Cosima avait envie de pleurer, tout de suite, mais elle savait plus comment réagir. « Je… Oui, oui, ça va… Plus de peur que de mal j’ai juste cassé mon talon. » Elle marqua une pause, elle n’arrivait pas à comprendre sa présence ici. Elle ne sait même pas comment il a réussi à la reconnaître elle, qu’elle est bête. Et soudain, elle se senti bête, quelqu’un avait dû le mettre au courant, deux ans auparavant de la mort de la belle Gabrielle. « Qu’est-ce que tu fais ici ? Qu’est-ce que tu fais à Bryon Bay ? » C’était un mélange d’excitation et d’incompréhension qui accompagnait sa voix, elle était contente de le revoir mais sa présence ressassait des souvenirs qu’elle préférerait oublier.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 19:27

Rafaël ? un souffle, que tu entends quand même, mais tu ne prends pas le temps de répondre, non, parce que vous êtes au milieu de la circulation et que ça serait pas mal du tout de bouger de là assez rapidement. c'est donc d'une main que tu l'aides et que tu l'accompagnes jusqu'au trottoir le plus proche avant de lui demander comment elle va. après tout, elle a failli y passer. Je… Oui, oui, ça va… Plus de peur que de mal j’ai juste cassé mon talon. qu'elle t'avoue, la voix qui déraille un peu tandis que t'as ta main toujours sur son épaule. d'accord, d'accord. tu souffles, ts yeux dans les siens. tu ne sais pas ce qu'il s'est passé. elle te répondait au mail et du jour au lendemain, tu n'as eu plus aucune nouvelle. elle t'a laissé tombé et tu n'as pas cherché à savoir pourquoi. elle devait être occupée, ou quelque chose de ce genre là. Qu’est-ce que tu fais ici ? Qu’est-ce que tu fais à Bryon Bay ? un semblant d'interrogatoire. tu secoues la tête, tu lâches son épaule. tu.. tu ne veux pas qu'on aille prendre un café ? quelque chose du genre ? t'es encore sous l'choc, j'vais pas te laisser toute seule. tu lui expliques brièvement avant de répondre à sa question. sinon je viens d'emménager, il y a quelques jours, une grosses semaine exactement .. enfin, j'avais besoin de changer d'air, simplement, je ne savais pas que tu étais ici puisque tu.. enfin.. voilà. tu ne veux pas lui reprocher, mais tu ne veux pas non plus qu'elle pense que tu puisses courir après elle. tu n'en savais rien. mal à l'aise, évidemment, et les mots qui ne savent pas réellement franchir la barrière de tes lèvres. elle semble pourtant autant perdu que toi.
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 25
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 19:49

Elle tremblait. Un peu. Surement le reste de ses émotions qui s’évacuait par les différents pores de sa peau. Elle ne comprenait pas, Cosima, ce que Rafaël faisait devant elle. Le capot d’une voiture. Sa presque mort et un vieil ami qui apparait. Pourquoi elle avait coupé les ponts avec lui ? Elle-même ne pourrait surement pas vous répondre. Quand il lui proposa d’aller boire un café, elle reconnait les yeux de ce garçon avec qui elle partageait une amitié sans ambiguïté. C’est con, mais même s’il avait un peu de barbe en plus, elle retombait des années avant, quand elle passait certaines semaines chez ses cousins. « Si… Si, c’est une bonne idée. » Elle soupire, en se pinçant les lèvres. « J’allais justement dans un bar-café, il y en a un pas loin. » La laisser seul. Cela faisait bien deux ans qu’elle faisait cavalier seule, qu’elle avait appris à vivre avec le trou dans sa poitrine et le manque de ceux qu’elle connaissait. « Il s’est passé quelque chose à Brooklyn ? » Elle commençait à s’inquiéter. Ne lui parlez pas de malheur, Cosima était déjà effrayée à l’idée de croiser quelqu’un qui était au courant, qui savait. « Depuis que je ne réponds plus... » Elle se pinca les lèvres et releva la tête qu'elle avait baissée en prononçant cette phrase. « Viens, c’est par-là. » Elle rajouta en reprenant déjà un peu plus ses esprits. Elle ne réalisait pas encore l’accident qu’elle aurait pu avoir, elle réaliserait surement le lendemain. Ou le surlendemain. Elle ne savait pas si elle aurait dû le repousser comme elle l’aurait fait deux ans auparavant, ou si elle faisait bien de le suivre. Mais là, elle n’avait pas envie sa logique, elle écoutait son instinct.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 19:57

Si… Si, c’est une bonne idée. J’allais justement dans un bar-café, il y en a un pas loin. elle te répond, plutôt rapidement. elle ne te repousse donc pas. bonne nouvelle, finalement. tu n'as donc pas fait quelque chose de mal. tu hoches la tête, puis tu tentes de lui expliquer, tu ne sais pas vraiment quoi lui dire. tu hésites. Il s’est passé quelque chose à Brooklyn ? elle s'inquiète, évidemment. oui et non. beaucoup de oui. un peu de non. ta tête que tu secoues. je t'expliquerais quand on sera posé. tu souffles, uniquement, ça te laisse au moins un peu de temps pour trouver quelque chose. ou tout du mois, pour trouver comment formuler la vérité. Depuis que je ne réponds plus... elle termine sa phrase. elle en est consciente. premier abcès de brisé. c'est déjà ça. tu n'as pas besoin de surenchérir, de la pousser et la rouler dans la boue. au contraire. puis t'es pas comme ça toi, tu préfères aider et remonter les gens. Viens, c’est par-là. tu acceptes, et tu la suis, sagement. tout en l'observant en douce. elle n'a pas tant changé. elle a pris de l'âge, elle semble beaucoup plus femme, c'est vrai. beaucoup plus. rapidement, une table, déserte. tu t'installes en face d'elle. ta veste que tu retires. t-shirt dessous. tatouages mis en avant tu l'observes encore. je.. j'suis désolé, ça me fait bizarre de te voir, je ne m'y attendais tellement pas.. tu lui expliques, simplement. t'es sincère et tu l'as toujours été. et bien, concernant brooklyn je.. j'avais besoin d'un nouveau départ. c'est tellement long à expliquer que je ne sais pas par où commencer mais pour faire court. très court. ma copine est tombé enceinte avant que ça ne devienne officiel entre nous et cette relation n'a pas été accepté de notre entourage alors on a pris la décision de partir. c'est ma soeur qui m'a conseillé de venir ici parce que j'ai de la famille dans l'coin.. je.. voilà, pour faire court. la mort de ta soeur, tu ne peux pas en parler.
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 25
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 20:39

Cosima, elle était consciente que Rafaël il devait pas comprendre grand-chose à son comportement. Mais elle aurait été incapable de le repousser, parce qu’elle est comme ça, elle pouvait facilement le faire par mail, appuyer sur la petite corbeille était simple, mais le faire en vrai, elle ne pourrait pas. Parce que malgré tout, c’gars-là il avait été son ami. Et elle avait aimé être son amie. Même s’il lui rappelait sa douce Gabrielle, elle ne pouvait dire non à un ami. Et elle a le corps en compote. Elle retira pas son gilet une fois qu’ils furent installés, elle se contenta de lui faire face, de jouer avec une mèche de cheveux, parce que mine de rien, elle commençait à être nerveuse. « Hum… Ca me fait bizarre à moi aussi. » Elle confia mal à l’aise, parce que Cosima elle a jamais vraiment été à l’aise à l’oral. « J’crois que je peux comprendre et je pense que vous avez eu raison. » Elle continua après sa petite histoire, avant que les véritables informations ne lui montent au cerveau. Elle ouvrit soudainement les yeux comme des soucoupes pour la deuxième fois de cette soirée et laissa un sourire s’abattre sur ses lèvres. Putain ! Là, elle a oublié tous ce qui a précédé. « Tu vas être papa ? Wow. Toutes mes félicitation Rafaël, je suis vraiment contente de l’apprendre. » Le voilà, l’échappatoire que Cosima pouvait espérer pour parfaire le masque et cacher le trou dans sa poitrine, ce dont elle a besoin pour ‘aller mieux’. Elle se mit à sourire, Cosima, de la nouvelle. « Même si je suppose qu’on est plus amis quand avant, maintenant que tu habites ici, et que moi aussi, j’espère que j’aurais quand même l’occasion rencontrer la fille qui a gagné ton cœur et qui en plus porte ton enfant ! » Elle était curieuse, Cosima. Et puis c’était bizarre, mais entendre Rafaël lui parler, retrouver un ami, ça avait fait quand un même un truc bizarre dans sa poitrine.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 16 Oct - 21:38

Hum… Ca me fait bizarre à moi aussi. J’crois que je peux comprendre et je pense que vous avez eu raison. elle finit par dire une fois que tu as terminé ton monologue. tu te rends comte que c'est étrange de la voir là. de la retrouver ici. elle te rappelle brooklyn, mais l'ancien temps, avant même que tu ne rencontres noa d'ailleurs. tu ne connaissais pas encore ta brune à cette époque, elle ne faisait pas encore partie de tes meilleurs amis. Tu vas être papa ? Wow. Toutes mes félicitation Rafaël, je suis vraiment contente de l’apprendre. un sourire qu'elle t'offre enfin. tu vois qu'elle est heureuse pour toi et .. et ça te change vraiment de toutes les réactions que tu as pu avoir. ça te fait un bien fou. ça te rassure, et ça te prouve qu'elle était vraiment une véritable amie; qu'elle pensait à toi avant son propre bonheur. parce que c'est ça, les autres pensaient de perdre dans cette histoire. au final, c'est ce qu'ils ont gagné avec leur comportement. Même si je suppose qu’on est plus amis quand avant, maintenant que tu habites ici, et que moi aussi, j’espère que j’aurais quand même l’occasion rencontrer la fille qui a gagné ton cœur et qui en plus porte ton enfant ! tu souris, tu hoches la tête. ta main qui vient attraper la sienne sur la table. contact rassurant. tu ne zappes pas les gens, tu peux comprendre les mauvaises passes et tu peux même comprendre qu'on ne veuille pas en parler. tu fais partis de ces gens après tout. bien sûr que tu la rencontreras. je te la présenterai. ce n'est pas parce qu'on a perdu le contact qu'on ne peut plus être ami ou quoique ce soit. tu restes une personne qui a compté. c'est juste un signe qu'on se retrouve par hasard. retrouver les anciens amis et oublier les plus récents. un beau compromis à ton avis. tu finis par lâcher sa main, le sourire aux lèvres. et merci pour tes félicitations, ça fait vraiment du bien d'entendre quelqu'un nous féliciter. d'ailleurs, noa elle s'appelle, et elle est enceinte de six mois de notre petit garçon. tu lui expliques alors que le serveur vient prendre vos deux commandes. et du coup, tu habites ici depuis longtemps toi ?
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 25
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Lun 17 Oct - 18:36

Elle essayait de s’imaginer Rafaël avec un bébé entre les bras et ça la faisait sourire, parce que c’était une belle image. Elle ne se serait pas imaginé quand ils étaient ados, le garçon devenir papa. En même temps, à cette époque, ils étaient jeunes, ils étaient invincibles, le monde était à leur pied et la destinée aussi. Aucun d’entre eux ne s’imaginaient parent. Mais c’est vrai que les années ont passées, qu’ils ont grandi. Et ça fait bizarre. « J’aurais compris que tu préfères que je reste loin, après ça, tu sais. Et je serais vraiment contente de la rencontrer. J’imagine que ça doit être une fille super gentille et super mignonne pour qu’elle ait fait craquer ton cœur. » Elle sourit amusée, avant de froncer les sourcils d’incompréhension. « Personnes ne vous a félicité pour le joyeux événement ? » Elle demanda soudainement surprise. « J’veux dire, j’ai bien compris qu’ils n’étaient pas pour votre relation, mais ils n’étaient pas heureux pour vous ? » Le serveur se pointa à leur table, avec un sourire un peu fatigué. Il devait en avoir marre le pauvre. Cosima lui offrit un rapide sourire en prenant la carte qui leur permettrait de choisir une boisson. Elle prendrait une boisson chimique, surement, histoire de faire pétiller sa langue. Son thé attendra qu’elle soit rentrée. Lorsque le serveur s’éloigna de la table en leur annonçant qu’il revenait dans quelques minutes, elle leva les yeux vers Rafaël. « Bientôt deux ans. » La date lui semblait significative, elle ne voyait pas le besoin d’en rajouter plus. S’expliquer sur sa vie d’avant l’Australie risquerait de faire remonter ce qu’elle s’évertuer à enterrer depuis ce lapse de temps. « J’ai trouvé un petit studio pas trop cher et un petit boulot à Brisbane dans une boutique de sous-vêtements. Je pourrais te donner l'adresse si Noa a besoin de nouveaux sous-vêtement pour le reste de sa grosse, on a un rayon femme enceinte ! »

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Mar 18 Oct - 14:47

J’aurais compris que tu préfères que je reste loin, après ça, tu sais. Et je serais vraiment contente de la rencontrer. J’imagine que ça doit être une fille super gentille et super mignonne pour qu’elle ait fait craquer ton cœur. tu souris. oui, noa est un ange. ton ange gardien même. Personnes ne vous a félicité pour le joyeux événement ? J’veux dire, j’ai bien compris qu’ils n’étaient pas pour votre relation, mais ils n’étaient pas heureux pour vous ? tu secoues la tête doucement. si seulement. noa était une amie à l'époque. on était une bande tu vois. et notre "aventure" a été très mal vu. je pense qu'il y a eu un peu trop de possessivité. de ses amis et des miens. mais on a tenu bon, et niveau félicitations non .. on n'en a pas tellement eu. on a plutôt eu le droit aux "vous allez gâcher votre vie". tu vois ? tu lèves les yeux vers le ciel. Bientôt deux ans. J’ai trouvé un petit studio pas trop cher et un petit boulot à Brisbane dans une boutique de sous-vêtements. Je pourrais te donner l'adresse si Noa a besoin de nouveaux sous-vêtement pour le reste de sa grossesse, on a un rayon femme enceinte ! tu hoches la tête encore. sourire sur tes lèvres alors que le serveur revient avec vos commandes. avec plaisir pour l'adresse, elle sera contente de bouger un peu, de faire les magasins tout ça. elle m'a quand même suivi ici tu sais. elle a lâché sa vie pour moi. pour nous finalement. j'suis content pour toi. tu as l'air d'aller bien, j'veux dire.. tu cherches tes mots, tu ne les trouves pas vraiment. te retrouver me fait beaucoup de bien, d'ailleurs, gabrielle est restée aux étauts-unis ? tu ne pensais pas mettre les deux pieds dans le plat.
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 25
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Mar 18 Oct - 21:08

Cosima ne pouvait être plus heureuse pour son ami pour qui la vie semblait rouler comme sur des roulettes. La chance devait lui sourire mal-grès quelques aléas et d’un côté, elle l’enviait un peu. Mais rien de négatif ! « Faut pas les écouter. Vous avez raison de profiter et plus un enfant ne vous gâchera pas la vie, elle sera un peu plus compliquée à gérer, mais ça sera juste différent. » Elle lui adressa un regard plein de compassion parce qu’elle se doutait que ça n’avait pas dû être facile d’affronter le regard plein de jugement. Comme ces regards pleins de pitié que l’on voit aux enterrements. « Je dois bien avoir un bout de papier dans ma poche, dis-lui de me demander quand elle viendra au magasin ! » Cosima attrapa un bout de papier pour y inscrire l’adresse du magasin. « J’y suis presque tout le temps la journée. Sauf les jeudis ! Et oui, ça va ici… C’est tranquille et j’ai tout le temps que je veux pour écrire ! » Elle continua d’afficher un sourire. C’est vrai qu’ici elle avait la belle vie. Mais soudainement son expression faciale changea du tout au tout. Blocage. Gabrielle. Cosima se rattrapa à la table discrètement masquant le coup de massue qu’elle venait de prendre sur la tête. Il n’était pas au courant ? Personne ne lui avait dit ? Qui aurait pu le prévenir en même temps. Sa respiration s’accentua. « Gabrielle est… » Elle fit une pause, la voix déraillant. Elle ne l’avait jamais dit à voix haute, elle ne savait pas trop comment elle pourrait le dire. Comment elle pourrait l’avouer sans voir la scène se dessiner une fois encore contre ses paupières. « morte. » Pause. Elle baissa le regard sur la table. Les larmes montèrent, se coincèrent dans le coin de ses yeux. Sa voix avait été si basse qu’elle n’était pas certaine que Rafaël l’ait entendu. Ça aurait pu lui faire du bien de l’avouer mais Cosima se sentait toujours enfermée dans un mal puissant qui ne s’échappait pas et la main qui venait d’agripper son cœur la serrait excessivement fort l’empêchant presque de respirer.

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Invité
Invité


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Mar 18 Oct - 21:39

Faut pas les écouter. Vous avez raison de profiter et plus un enfant ne vous gâchera pas la vie, elle sera un peu plus compliquée à gérer, mais ça sera juste différent. tu hoches la tête. heureux, réellement, qu'elle réagisse de la sorte. oui, c'est certain, mais ça m'fait pas peur. même si ce n'était pas prévu, au final, j'attends avec impatience de rencontrer mon fils. tu souffles, en douceur. ton fils. ce p'tit bout que tu sens bouger contre le ventre de noa, ce petit que tu peut encore admirer sur cette photo d’échographie. bientôt, il sera là, parmi vous. reste encore l'accouchement, un moment qui te fait d'ailleurs trembler de peur, mais t'évites d'y penser pour le moment. Je dois bien avoir un bout de papier dans ma poche, dis-lui de me demander quand elle viendra au magasin ! J’y suis presque tout le temps la journée. Sauf les jeudis ! Et oui, ça va ici… C’est tranquille et j’ai tout le temps que je veux pour écrire ! bout de papier qu'elle te tend et que tu ranges expressément dans ta poche pour ne pas le perdre. t'espère que noa appréciera cosima autant que toi. c'est une vieille amie à toi, au final. une véritable amie à tes yeux, malgré tout. je lui dirai, bien sûr, et tu ne pourras pas la louper. tu souris, doucement, tu changes la conversation. sa soeur. jumelle. gabrielle. tu te demandes ce qu'il en est. ce qu'elle fait en ce moment. tu te souviens à l'époque, tu la draguais un peu. tu vois immédiatement le malaise de la belle. elle est là, les mains crispées, le regard fuyant. Gabrielle est… morte. ça sort finalement. la bombe est lancée. les lèvres entre-ouvertes, le coeur qui tambourine, qui se gonfle de peine. le mal que tu ressens à travers cosima. tu lèves ton bras, instinctivement jusqu'à venir vers elle. ta main, qui trouve la sienne, qui la recouvre en douceur et qui serre. fort. présence que tu veux lui faire remarquer. tu veux lui faire comprendre que t'es là. tu ne veux pas demander, même si tu aimerais savoir, tu comprends que c'est dur. elles étaient fusionnelles déjà à l'époque. et tu comprends petit à petit que ça explique bien des choses dans son comportement. je n'savais pas, j'voulais pas te faire du mal. excuse-moi. voix douce, posée. main qui se serre un peu plus tandis que ton coeur est meurtri à cette pensée. ta soeur, qui passe dans ton esprit.
avatar
ADMINboulet depuis 1992

Voir le profil de l'utilisateur http://rfs-rpg.forumactif.com/t76-cosima-vous-avez-une-sorte-de-desespoir-hysterique-dans-votre-rirehttp://rfs-rpg.forumactif.com/t98-cosima-all-you-need-is-love

Infos de base
Age : 25
Statut : Célibataire
Occupation : romancière et vendeuse dans une boutique de sous-vêtements
Orientation : Hétérosexuelle

Arrivé(e) le : 14/10/2016
Conversations : 1257
Avatar : laura berlin
Crédits : kern
Prénom : anaïs (anaysum)
Fiche RPG
Book
▲ DC : Nope, pas encore
▲ Dispo RP ? : Oui.
Liens:


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël

Dim 23 Oct - 20:41

Cosima savait déjà que lorsqu’elle verrait une femme pénétrer dans la boutique de sous-vêtements dans laquelle elle travaillait, elle se rendrait près d’elle pour essayer de savoir s’il s’agissait de la dulcinée de Rafaël. Il ne devait pas y avoir une trentaine de femmes enceintes à Bryon Bay, et surement pas beaucoup plus qui serait digne, d’après elle, de Rafaël. Quand la conversation dériva sur le sujet de Gabrielle, la jeune écrivaine s’accrocha à la main de Rafaël avec beaucoup de besoin. Son cœur était en train de pleurer dans sa poitrine, pendant qu’elle cherchait désespérément à garder la face devant lui. Elle ne voulait pas qu’il s’en veuille, parce que ce n’était pas sa faute. Non, c’était la sienne. C’était sa faute si Gabrielle était morte, sa faute si elle n’avait pas réussi à la sauver quelques secondes avant qu’elle saute de ce pont. « Tu ne pouvais pas savoir. » Elle souffle de sa voix tremblante sans oser le regarder. Elle aurait cru que quelqu’un lui aurait dit, mais elle c’était bien rendue compte que personne ne pouvait savoir, que personne à part elle n’aurait su qu’il fallait lui dire. « Tu ne pouvais pas être au courant. » Elle hésita à en rajouter à continuer d’en parler, mais maintenant elle souhaitait lui permettre de comprendre son départ et ce pourquoi elle avait décidé de couper les ponts avec tout le monde. Elle lutta contre elle-même pour relever les yeux vers lui luttant toujours contre les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux. « C’était… C’était il y a d-deux ans. » Étrangement, même si la douleur lancinante dans sa poitrine s’est ravivé, elle a l’impression qu’un léger poids se retirer de ces épaules comme si le fait de le dire, de l’avouer lui avait permis de se sentir légèrement mieux. Mais elle n’osait pas lui dire comment elle était morte, pourquoi. « Mais, si ça ne te dérange pas, j’préfère pas qu’on parle de ça… » Elle marqua une pause, joua avec sa main libre avec une mèche de cheveux nerveusement. « On peut changer de sujet ? »

___________________________________________________________


On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. omega

Contenu sponsorisé


Infos de base
Fiche RPG


Sujet ▲ Re: Retrouvailles accidentesque | Rafaël


Retrouvailles accidentesque | Rafaël
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS FAMILY SECRETS :: Administration :: Billboard :: Old :: RPs :: 2016-
Sauter vers: